« Paysages in situ ». Où se trouvait l’artiste ? / Where Was the Artist ?

29 juin 2015 1 commentaire

paysage-in-situHere are a game and a smartphone application proposed by the CAUE of Isère.  The goal is to find the exact location where the artist was standing when he painted or photographed a scenery shown in the works of several museums of Dauphiné. Then people are invited to produce  replicas of the work from this point of view , drawing, photograph , or even a Street View screen. The proposals will be presented in an exhibition from 15 September to 31 October 2015 at the Museum of Grenoble and at the Hébert Museum. Finally, in Autumn 2016, a bench will be located precisely at the  precise location issued of the collaborative process. It will be possible to check there on a tablet or smartphone information about the work and copies of participants.

Andréa Bosio-2b

Ce jeu proposé par le CAUE de l’Isère et associé à une application sur Smartphone consiste à retrouver la position exacte où se tenait l’artiste lorsqu’il a peint ou photographié un paysage représenté sur les tableaux des Musées de Grenoble et du Dauphiné et de réaliser à partir de ce point de vue une réplique du tableau, au moyen d’une photographie, d’un dessin ou d’une vue Street View. Les propositions seront présentées lors d’une exposition du 15 septembre au 31 octobre 2015 au musée de Grenoble et au musée Hébert. Enfin, à l’automne 2016, un banc sera implanté très précisément à la localisation issue du processus collaboratif. Il sera possible de consulter in situ sur sa tablette ou sur son téléphone des informations sur l’œuvre et les copies des participants.

Megaforce – Needham

Megaforce - Digital table

Megaforce – Digital table

Megaforce is a 1982 american action film directed by Hal Needham. It is a real nanar, French expression for saying that a movie is so bad that it becomes rare.  To make the pitch simple, it is the story of flying bikes (Megaforce, « a phantom army of super elite fighting men whose weapons are the most powerful science can devise ») fighting with tanks (Guerera’s army)… And we observe that the estimated budget of 20 millions dollars  (1982 record 1982) was not completely wasted in disproportionate pyrotechnic apparatus and failed special effects… No! It also gives us a magnificent spatial machinery.

Megaforce est un film d’action américain réalisé en 1982 par Hal Needham. Il s’agit d’un authentique nanar chroniqué sur Nanarland. Et en allant au Gran Lux, à Saint-Étienne, pour sa session de visionnage n°34 découvrir ce film où, pour faire simple, une armée de motos volantes (Megaforce, une armée fantôme de soldats d’élite aux armes très perfectionnées) affronte une armée de tanks (celle de Duke Guerera)…, je n’avais pas imaginé en revenir avec du travail pour (e)space & fiction. Mais force est de constater que les 20 millions de dollars estimés de budget (somme record à l’époque) n’ont pas tous été dilapidés dans les dispositifs pyrotechniques démesurés et les effets spéciaux ratés… Non ! Ils ont également permis de nous montrer un magnifique dispositif spatial.
Read more / Lire la suite

A Self-Made Hero / Un héros très discret. Audiard (2)

Unhérostrèsdiscret6 (e)space&fiction already mentioned the London Underground map that Albert Dehousse learned by heart to enhance the credibility of his false engagement in the Resistance. One can found another very brilliant sequence later in the film when the « hero » travels to Germany for a military mission.

Nous avons déjà mentionné dans (e)space&fiction le dispositif de la carte du métro de Londres que Albert Dehousse apprend par cœur pour crédibiliser son passé de résistant. Une autre séquence très réussie se trouve plus loin dans le film, quand il se rend en Allemagne en mission officielle. 
Read more / Lire la suite

Non ho sonno / Le sang des innocents / Sleepless – Argento

24 avril 2015 Laisser un commentaire
Police captain Moretti's map / La carte du Commissaire Moretti

Police captain Moretti’s map / La carte du Commissaire Moretti

Non ho sonno (Sleepless) is  a 2001 Italian  giallo film directed by Dario Argento. Seventeen years ago, in Turin, Italia, Giacomo’s mother  was murdered. The alleged murderer was found dead and  the investigation was closed. Unfortunately, a serial killer sows again terror in a same way, leaving small paper animal figurine by the side of bodies. Police captain Ulysse Moretti (Max von Sydow), formerly in charge of the investigation, is back in action, with the help of Giacomo. We are here interested in the spatial machinery used by Moretti to lead its investigation.

Non ho sonno (Le sang des innocents) est un film, un giallo, italien réalisé en 2001 par Dario Argento. Il y a 17 ans, à Turin, la mère de Giacomo a été assassinée. Le meurtrier présumé ayant été retrouvé mort, l’affaire a été classée. Malheureusement, un tueur en série sème de nouveau la terreur de manière identique, assassinant froidement des jeunes femmes et abandonnant une silhouette animale en papier à côté de leur cadavre. Le commissaire Ulysse Moretti (Max von Sydow), autrefois chargé de l’enquête, reprend du service, aidé par Giacomo.  S’il ne s’agit pas du meilleur film de Dario Argento, il nous intéresse par le dispositif spatial utilisé par le Commissaire pour mener à bien son enquête.
Read more / Lire la suite

Paname Urbex : lieux de tournages à Paris / filming locations in Paris

12 avril 2015 1 commentaire

Since 2013, the Facebook community Paname Urbex makes an inventory of filming locations in Paris, France. Actuals photographs and movies screenshots are matched up, often superimposed. This work is extended to albums covers, in particular those of the French singer Renaud.

Note in USA Delta Bravo Urban Exploration Team have the same goal.

Depuis 2013, la communauté Facebook Paname Urbex a entrepris un travail de recensement des lieux de tournages à Paris. Bien plus qu’un simple inventaire, elle s’astreint à mettre en correspondance des photographies actuelles prises par ces membres  et des copies d’écran des œuvres, poussant souvent les détail jusqu’à les superposer. A noter que ce travail est élargi au pochette de disques, notamment celles du chanteur Renaud.

Noter qu’aux USA, le Delta Bravo Urban Exploration Team mène le même combat.

La Place de ma Mob ! Renaud, album Laisse Béton, 1977. 18 avenue du Maine, 75015 Paris. (Source : Paname urbex)

La Place de ma Mob ! Renaud, album Laisse Béton, 1977. 18 avenue du Maine, 75015 Paris (Source : Paname urbex)

Le Clan des Siciliens (Verneuil, 1969). Rue Bellini, 92800 Puteaux (Source Paname urbex)

Le Clan des Siciliens (Verneuil, 1969). Rue Bellini, 92800 Puteaux (Source Paname urbex)

Manhattan (Woody Allen 1979) Sutton Place, NYC (Source : Delta Bravo Urban Exploration Team)

Manhattan (Woody Allen 1979) Sutton Place, NYC (Source : Delta Bravo Urban Exploration Team)

Breaking Bad : The Attack of the Giant Pizza / L’attaque de la pizza géante

pizza-breaking-badThe scene where Walter White throws a pizza on the roof of his house in Breaking Bad is one of the cult moment of the TV Series.It has recently become an interesting materialisation of fiction (see below).

Le lancer de pizza sur le toit de sa maison par Walter White dans Breaking Bad est une scène culte des amateurs de la série. C’est devenu récemment une jolie matérialisation de la fiction, sur laquelle nous revenons en détail ci-après.

Read more / Lire la suite

La Classe américaine : Le Grand Détournement… cartographique – Hazanavicius et Mézerette

La Classe américaine (American Class) also known as  Le Grand Détournement is a 1993 French television film directed by Michel Hazanavicius (The Artist) and Dominique Mézerette. It is exclusively made of excerpts of old Warner’s movies (plus one extract of the French TV series Maigret). All of them are combined and dubbed with new lines. The result is an entirely new parodic and funny movie. The first détournement in the movie is … a map.

La Classe américaine : Le Grand Détournement (1993) est un téléfilm français de Michel Hazanavicius (The Artist) et Dominique Mézerette diffusé sur Canal+. Il est composé d’extraits de films de Warner Bros réalisés entre 1952 et 1980, avec un soupçon de la série télévisée Maigret (un seul extrait). Les doublages farfelus et un montage déjanté en font un film entièrement nouveau. Et le tout premier détournement du film… est une carte.

Read more / Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 454 autres abonnés