La Vie Pure (Jeremy Banster, 2015)

25 avril 2016 Laisser un commentaire
tumucHumac

Fig.1 : Carte de la Guyane. Exploration des Tumuc-Humac, des affluents du Maroni et de l’Oyapock par Henri Coudreau (1887-1891). Disponible sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53027786w

Jeremy Banster realized a biopic about Raymond Maufrais, a French reporter whose life (and disappearance) is linked to the (mapping) myth of Tumuk Humak Mountains.

Jérémy Banster consacre un biopic au journaliste-explorateur Raymond Maufrais dont la vie (et la disparition) est liée au mythe (cartographique) des monts Tumuc-Humac.
Read more / Lire la suite

The « Plan » of the Book /Le « plan » du livre. La cache (Boltanski)

Batman Moved House to Detroit, Come and Visit / Batman a déménagé à Détroit, passez le voir.

uterFor the release of Zack Snyder’s movie, Batman v Superman: Dawn of Justice, Google and Warner have teamed up to propose a tour in the secret base of Batman with Street View. You know now where Bruce Wayne lives. If you are passing by, give a try to the Batmobile. Some saw the residence closer to New York, but it seems that the new franchise has decided to move Gotham City near Detroit, where the movie was shot. An application exists for visiting the places of the movie. Let’s hope it will help the city to recover … Another geographical controversy is rising about the proximity of Metropolis and Gotham City and the level of mutual knowledge between the two superheroes, tricky point we leave to experts.

Finally is this a materialization of fiction ? The debate remains open.

 

 

A l’occasion de la sortie du film  de Zack Snyder Batman v Superman : L’Aube de la Justice, Google et la Warner se sont associés pour proposer une visite de la base secrète de Batman dans Street View (ci-dessus). Vous savez maintenant où vit Bruce Wayne, et si vous passez par là, essayez la Batmobile ! Certains sont sceptiques. Pour eux la résidence se situait plus près de New-York, mais la nouvelle franchise semble avoir décidé de déplacer Gotham City à Détroit où a été tourné le film. Il existe même une application pour visiter les lieux du tournage. Souhaitons que cela aide la ville à se relancer … Une autre controverse géographique se développe à propos de la proximité de Metropolis et Gotham City et du niveau d’interconnaissance des deux superhéros. Nous laisserons de plus férus que nous en discuter.

Enfin, s’agit-il d’une matérialisation de la fiction ? Le débat est ouvert.

 

Read more / Lire la suite

Star Wars / La guerre des étoiles. Episode IV

29 février 2016 Laisser un commentaire
Death star approached / L'approche de l'Étoile de la mort

ill. 1 – Death star approached / L’approche de l’Étoile de la mort

(e)space & fiction already mentioned Star Wars twice through the Yoda’s statue and The dark lens series of the photographer Cédric Delsea, but never was interested to the « myth » itself. This is what we begin today with the first of a forthcoming series of posts in the next weeks. First things first (in the release order)!

Star Wars Episode IV: A New Hope is a 1977 American science-fiction film written and directed by Georges Lucas. It relates the struggle of the Rebel Alliance against the Galactic Empire and its attempt to destroy a space station and superweapon: the Death Star. Many spatial machineries appear in this movie.

(e)space & fiction s’est déjà intéressé à deux reprises à Star Wars, par le biais de la statue de Yoda et de la série The dark lens du photographe Cédric Delsea, mais il est temps de s’attaquer au « mythe » lui-même. C’est ce que nous amorçons aujourd’hui avec le premier d’une série de billets qui seront publiés dans les semaines à venir. Commençons par le commencement (par ordre de sortie) !

La Guerre des étoiles (Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir) est un film américain de science-fiction écrit et réalisé par George Lucas et sorti en 1977. Il conte le combat que mène l’Alliance rebelle contre l’Empire galactique dont elle cherche à détruire la station spatiale et arme de destruction massive : l’Étoile de la mort. L’occasion nous est donné d’observer de nombreux dispositifs spatiaux.

Read more / Lire la suite

La vie très privée de Monsieur Sim (Michel Leclerc)

28 décembre 2015 Laisser un commentaire

M. Sim et son GPS

« Cartes » (in French the same word is used for maps, cards and menus) are everywhere in this movie, adapted from Jonathan Coe’s novel Mr Sim.

Dans ce film, les cartes sont partout : dans le nom du personnage principal qu’interprète Bacri : Monsieur Sim (« comme la carte », ajoute-t-il invariablement pour se présenter), dans chaque « Léon de Bruxelles » où ce fameux Monsieur Sim est capable de disserter sur la diversité de la carte des menus, dans sa voiture où la voix du GPS tient un rôle majeur qui va changer le cours de l’histoire… 

Read more / Lire la suite

Le passe muraille. Marcel Aymé

28 novembre 2015 1 commentaire

Local Materialization of Fiction:  ‘Le passe muraille’ (Pass through the wall) is a short story of Marcel Ayme published in 1943. It depicts « an excellent man named Dutilleul who
had the singular gift to pass through walls without any trouble. He was a third class employee at the Ministry of Registration and wore a pince-nez and a small black goatee. » The action takes place in Montmartre’s rue Norvins, 18th arrondissement, not far from where Marcel Ayme lived.

Place Marcel Ayme, located at the end of rue Norvins, houses a statue by Jean Marais, representing a man emerging from a wall. The features of the statue represent the writer rather than the fictional character.

Matérialisation locale de la fiction: Le Passe-muraille est une nouvelle de Marcel Aymé publiée en 1943. Elle met en scène « un excellent homme nommé Dutilleul qui possédait le don singulier de passer à travers les murs sans en être incommodé. Il portait un binocle, une petite barbiche noire, et il était employé de troisième classe au ministère de l’Enregistrement. » L’action se déroule rue Norvins, à Montmartre, dans le 18e arrondissement, non loin de là où habitait Marcel Aymé.

La place Marcel-Aymé, située à l’extrémité de cette rue, accueille une statue réalisée par Jean Marais, représentant le personnage emprisonné dans un mur, auquel il prête les traits de Marcel Aymé.

Billet original par M. Dubreuil

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’oeuvre : Le passe muraille
  • Author/Auteur : Marcel Aymé
  • Year/Année : 1943
  • Field/Domaine : Literature/Littérature
  • Type : Sculpture
  • Edition :
  • Language/Langue : French
    • Materialization/Matérialisation: Sculpture
    • Location in work/localisation dans l’œuvre :
    • Geographical location/localisation géographique :
    • Flickr Set/Album :
    • Flickr Galleries/Expos :
    • Google StreetView
    • Remarks/Notes :

Exposition Martin Scorsese à la Cinémathèque française : « un sens inné de l’espace »/Martin Scorsese exhibition at Cinémathèque française : « an innate sense of space »

20 octobre 2015 Laisser un commentaire

From 16 October 2015 to 14 February 2016, the Cinémathèque française presents the exhibition « Scorsese, l’exposition ». This exhibition which opened on October 14 in the presence of American film maker Martin Scorsese and the President of the French République F. Hollande, offers an opportunity to return to the life and work of this Sicilian immigrant’s son who was born and lived in New York and whose birthplace is the setting but also the main character in many of his films (Who’s that knocking at my door ? Mean Streets, Taxi Driver, etc.), being mentioned in several titles of his movies (New-York New-York, Gangs of New-York, etc.)

.

Du 14 octobre 2015 jusqu’au 14 février 2016 la Cinémathèque française présente l’exposition « Scorsese, l’exposition ». Cette exposition qui a été inaugurée le 16 octobre en présence du réalisateur américain Martin Scorsese et du Président de la République française F. Hollande, offre l’occasion de revenir sur la vie et l’œuvre de ce fils d’immigré sicilien qui naquit et vécut à New-York et dont la ville de naissance constitue le décor mais aussi le personnage principal de nombre de ses films (Who’s that knocking at my door ? Mean Streets, Taxi Driver, etc.), allant jusqu’à être citée dans plusieurs titres de ses films (New-York New-York, Gangs of New-York, etc.).

Read more / Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 577 autres abonnés