Why Greenland ? / Pourquoi le Groenland ? (source : xkcd)

Background Screens / Ecrans à l’arrière-plan

A quoi je prête attention dans les films :

1) l’intrigue, les personnages (très peu)

2) les écrans d’ordinateurs qui apparaissent brièvement à l’arrière plan (principalement).

« – Attend! Sur cette carte floue derrière le général on voit qu’un des vaisseaux extra-terrestres se trouve au Groenland ! Pourquoi le Groenland ?

- STP, est-ce qu’on peut simplement regarder le film ? »

As a tribute to the webcomic xkcd, we propose to name « Why Greenland? » the irritating but harmless (?) mania we have at  (e)space & fiction of scutinizing (but also trying to explain) the spatial machineries hidden in movies, books, paintings and other cultural media

En hommage au  webcomic xkcd, on propose de nommer « Pourquoi le Groenland ? » la manie agaçante mais inoffensive (?) que nous avons à (e)space & fiction à scruter (et aussi tenter d’expliquer) les dispositifs spatiaux cachés dans les films, les livres, les tableaux et autres modes d’expression culturelle… 

(Merci à Arthur pour le lien)

PS : On every xkcd comics, there is an « alt text » that appears when you leave the cursor on the screen. The « Background Screens » Alt-Text is so (e)space & fiction !
Sur chaque bande d’xkcd, il y a un texte bonus qui apparaît quand on laisse le curseur sur l’image. celui de « Ecrans à l’arrière plan » est très (e)space & fiction !

Olonne : une cité imaginaire ? / An Imaginary City ?

22 septembre 2014 Laisser un commentaire
(Une partie du plan d’Olonne. Copyright C. Bourgois, 2010)

(Une partie du plan d’Olonne. Copyright C. Bourgois, 2010)

« Description d’Olonne » is a little book by Jean-Christophe Bailly, which was published in 1992 by Editions Christian Bourgois, and was reissued in 2010 by the same publisher. This book is the careful and sensitive description, imbued with a certain nostalgia, of an imaginary city, Olonne, located on a river estuary bottom, near the Atlantic coast. This book was born out of the plane of this imaginary city that the author has drawn a day of « idleness ». Inevitably, one cannot help but try to get in this imaginary city its loans to real cities in the French Atlantic coast. So one is strongly tempted to compare this book to those of other authors who were able to handle descriptions of places as a literary genre.

« Description d’Olonne » est un petit livre de Jean-Christophe Bailly qui est paru en 1992 aux Editions Christian Bourgois, et qui a été réédité en 2010 par ce même éditeur. Ce livre est la description minutieuse et sensible, empreinte d’une certaine nostalgie, d’une ville imaginaire, Olonne, située sur un fleuve en fond d’estuaire, non loin de la côte atlantique. Cet ouvrage est né du plan de cette ville imaginaire que l’auteur a dessiné un jour de « désœuvrement ». Inévitablement, on ne peut s’empêcher d’essayer de retrouver dans cette ville imaginaire ses emprunts à des villes réelles du littoral atlantique français. De même on est fortement tenté de rapprocher cet ouvrage de ceux d’autres auteurs qui ont su manier la description de lieux comme genre littéraire.

Read more / Lire la suite

Trap Street

29 août 2014 2 commentaires

TS01 A trap street, or errata, is a fictitious street inserted into maps to purposefully trap potential copyright violators of the map. Normally quite innocuous, these fictitious bits of information are used as proof to spot where plagiarism has taken place. The recent chinese feature film « Trap Street » inverts the usual meaning of this expression, becoming a real street which is deliberately obscured or removed from maps.

Une « rue piège » est un terme habituellement employé pour désigner une rue qui apparaît dans une carte, mais qui n’a pas d’existence réelle, ou dont le tracé a été  largement modifié par rapport aux relevés du terrain. Cette pratique est (ou aurait été) officieusement employée par certaines agences cartographiques afin de mettre en évidence d’éventuelles copies illégales de leurs données, et d’ainsi « piéger » les contrevenants. Dans cette fiction chinoise sortie cet été en France, le principe de la « rue piège » est renversée, puisqu’il s’agit cette fois d’une rue réelle qui disparaît systématiquement de toutes les cartes officielles, et qui se révèlera un terrible piège pour le personnage principal.
Read more / Lire la suite

Game of thrones maps

8 août 2014 1 commentaire
Westeros et Essos map (HBO's website) / Carte de Westeros et Essos (Site de HBO)

Westeros et Essos map (HBO’s website) / Carte de Westeros et Essos (Site de HBO)

To define the geography of Westeros and Essos, several initiatives emerged in the form of web maps. It aims to show character’s  journeys and also where take place the Game of thrones TV series and books.  We list here some of them.

Afin de mieux cerner la géographie des lieux et espaces dans lesquelles prennent place les différentes actions de la série Game of thrones mais aussi des livres desquelles cette dernière est adaptée, plusieurs initiatives sont apparues sous la forme de cartes de carte de Westeros et Essos, plus ou moins interactives. Nous en listons quelques unes ici.

Read more / Lire la suite

Lost in the City of Glass, Auster-Karasik-Mazzucchelli

1 août 2014 Laisser un commentaire
"Cité de verre" (copyright ACTES SUD BD, 2005)

« Cité de verre » (copyright ACTES SUD BD, 2005)

Cité de verre (City of Glass) by Paul Auster was published in 1985. This is the first volume of the New York Trilogy by this author. An adaptation of this work in comics was published in 2005 by Paul Karasik and David Mazzucchelli. David Mazzucchelli is an American cartoonist, best known for his versions of Batman and Daredevil. In this work, Paul Auster explores the concepts of identity and freedom, by taking to the world, and sometimes the dark humor, of Franz Kafka and his descriptions of the absurdity of the modern world.

Cité de verre  de Paul Auster a été publiée en 1985. C’est le premier volume de la Trilogie new-yorkaise de cet auteur. Une adaptation de cette œuvre en bande dessinée a été publiée en 2005 par Paul Karasik et David Mazzucchelli. David Mazzucchelli est un célèbre dessinateur américain, surtout connu pour ses versions de Batman et Daredevil.Dans cette œuvre, Paul Auster explore les concepts d’identité et de liberté, en empruntant à l’univers, et parfois à l’humour grinçant, de Franz Kafka et de ses descriptions de l’absurdité du monde moderne.

Read more / Lire la suite

« Brazil » de Terry Gilliam, un film qui n’a rien à voir avec le football/ »Brazil » by Terry Gilliam, a film which has nothing to do with football

12 juin 2014 Laisser un commentaire
Affiche du film "Brazil" (Copyright Embassy International Pictures et Universal Pictures)

Affiche du film « Brazil » (Copyright Embassy International Pictures et Universal Pictures)

With the opening today of the World Football in Brazil, the sports news offers an opportunity to discuss a world famous movie: Brazil, a film made ​​in 1985 by Terry Gilliam. Brazil has been seared on the kind of anticipation films, himself taking his legacy of previous genre films, including Monty Python’s The Meaning of Life by the same director Terry Gilliam or Metropolis by Fritz Lang or 1984 adapted from novel by George Orwell. It’s not easy to find the link between the title of the film and the country of the same name, but it has nothing to do with football.

Avec l’ouverture aujourd’hui du Mondial de Football au Brésil, l’actualité sportive  offre l’occasion d’évoquer un film mondialement connu : Brazil, un film réalisé en 1985 par  Terry Gilliam. Brazil a marqué durablement le genre des films d’anticipation, lui-même assumant son héritage de films antérieurs du genre, notamment Monty Python : Le Sens de la vie du même réalisateur Terry Gilliam ou encore Metropolis de Fritz Lang ou 1984 adapté du roman de George Orwell. Il n’est pas facile de découvrir le lien entre le titre du film et le pays du même nom, mais cela n’a rien à voir avec le football.

Read more / Lire la suite

« Supermap » returns ! (and « Batmap » as well…)

medium_BizarroAction336AsmallerSuperpowers might give superheroes a very specific experience of space. Some examples of spatial machineries in comic books and movies confirm this idea. The superheroes are often confronted with original cartographic issues and often invent very precursory geospatial devices. So here are already Supermap and Batmap, before possibly, if you dig into your old Marvel magazines to find other examples of super-cartographers : Spidermap, Iron Map or Maptain America and others Your turn!

On soupçonnait que les super-pouvoirs devaient donner aux super-héros une expérience de l’espace un peu spécifique. Quelques exemples de dispositifs spatiaux présents dans les BD, comic books et films qui racontent leurs aventures sont là pour le confirmer. Ces super-héros sont souvent confrontés à des problématiques cartographiques originales et proposent des dispositifs géospatiaux parfois très précurseurs. Donc, place à Supermap et Batmap et, éventuellement plus tard,  si vous fouillez dans vos vieux magazines Marvel et trouvez d’autres exemple de super-cartographes, à Spidermap, Iron Map, voire Maptain America et consorts… A vous de jouer!
Read more / Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 341 autres abonnés