« D’après ce qu’ils m’ont dit, c’est juste là … »

Un très drôle spécimen sur l’usage d’une carte topographique dans Grand Froid de Gérard Pautonnier /\ A Very Funny Specimen about the Use of a Topographical Map in Grand Froid de Gérard Pautonnier

Publicités

Les cartes dans la peinture de Vermeer / Maps in Vermeer’s paintings

Sur les 37 œuvres connues de Vermeer, plusieurs comportent des cartes accrochées au mur des intérieurs représentés. S’agit-il de simples objets de décor ou de symboles à la signification plus ou moins évidente ? /\ Of the 37 works known to Vermeer, several are containing maps, hanging on the wall of the interiors depicted. Are they simple elements of decoration or symbols with a more or less obvious meaning ?

Miniaturiste de Jessie Burton : la miniature comme représentation du monde de l’intime / The Miniaturist of Jessie Burton : the miniature as a representation of the world of intimate

Dans le roman « Miniaturiste » de Jessie Burton, au XVIIème siècle à Amsterdan une maison de poupée se remplit peu à peu de personnages et d’objets expédiés par un inconnu /\ In « The Miniaturist » a novel by Jessie Burton, in Amsterdam during the seventeenth century a doll house is going to fill little by little with characters and objects sent by a stranger.

« La carte des Mendelssohn » (Diane Meur): est-ce vraiment une carte ? / Is it really a map ?

La carte des Mendelssohn est un roman de Diane Meur qui fait référence à une « carte » généalogique que l’auteur a établie pour la famille Mendelssohn dont l’un des membres les plus célèbres fut le compositeur Félix Mendelssohn (1809-1847).La question que se pose l’auteur à plusieurs reprises est de savoir si sa « carte » généalogique est bien une véritable carte./\ La carte des Mendelssohn is a novel by Diane Meur, that refers to a genealogical « map » that the author has established for the Mendelssohn family, one of whose most famous members was composer Felix Mendelssohn (1809-1847). The question that the author poses repeatedly is whether his genealogical « map » is indeed a true map.