Archive

Archives d’Auteur

Star Wars / La guerre des étoiles. Episode IV

29 février 2016 Laisser un commentaire
Death star approached / L'approche de l'Étoile de la mort

ill. 1 – Death star approached / L’approche de l’Étoile de la mort

(e)space & fiction already mentioned Star Wars twice through the Yoda’s statue and The dark lens series of the photographer Cédric Delsea, but never was interested to the « myth » itself. This is what we begin today with the first of a forthcoming series of posts in the next weeks. First things first (in the release order)!

Star Wars Episode IV: A New Hope is a 1977 American science-fiction film written and directed by Georges Lucas. It relates the struggle of the Rebel Alliance against the Galactic Empire and its attempt to destroy a space station and superweapon: the Death Star. Many spatial machineries appear in this movie.

(e)space & fiction s’est déjà intéressé à deux reprises à Star Wars, par le biais de la statue de Yoda et de la série The dark lens du photographe Cédric Delsea, mais il est temps de s’attaquer au « mythe » lui-même. C’est ce que nous amorçons aujourd’hui avec le premier d’une série de billets qui seront publiés dans les semaines à venir. Commençons par le commencement (par ordre de sortie) !

La Guerre des étoiles (Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir) est un film américain de science-fiction écrit et réalisé par George Lucas et sorti en 1977. Il conte le combat que mène l’Alliance rebelle contre l’Empire galactique dont elle cherche à détruire la station spatiale et arme de destruction massive : l’Étoile de la mort. L’occasion nous est donné d’observer de nombreux dispositifs spatiaux.

Read more / Lire la suite

The war lover / L’homme qui aimait la guerre – Leacock

19 octobre 2015 Laisser un commentaire

Bomb run on Kiel planning / Préparation du bombardement de Kiel

The war lover is an 1962 American film directed by Philip Leacock. The storie takes place during the Second World War, on an English air base. It focuses on captain Buzz Rickson’s personality (Steve McQueen), pilot of a B-17 called The Body, and his relationship with people and life. With his co-pilot, Lieutenant Ed Bolland (Robert Wagner), and his crew, he has 25 missions to perform, including air raids on Kiel and Leipzig, Germany. It’s in this context that maps and aerial photographs appear in the movie.

L’homme qui aimait la guerre est un film américain réalisé en 1962 par Philip Leacock. L’histoire se déroule pendant la seconde guerre mondiale, sur une base aérienne anglaise. Elle est centrée sur la personnalité du capitaine Buzz Rickson (Steve McQueen) pilote de The Body, un bombardier B-17, et sa relation aux autres et à la vie. Avec le Lieutenant Ed Bolland (Robert Wagner), son copilote, et le reste de son équipage, ils ont 25 missions à réaliser, notamment les bombardements des villes de Kiel et Leipzig, en Allemagne. Et c’est dans ce cadre que nous sont donné à voir cartes et photographies aériennes.
Read more / Lire la suite

Megaforce – Needham

Megaforce - Digital table

Megaforce – Digital table

Megaforce is a 1982 american action film directed by Hal Needham. It is a real nanar, French expression for saying that a movie is so bad that it becomes rare.  To make the pitch simple, it is the story of flying bikes (Megaforce, « a phantom army of super elite fighting men whose weapons are the most powerful science can devise ») fighting with tanks (Guerera’s army)… And we observe that the estimated budget of 20 millions dollars  (1982 record 1982) was not completely wasted in disproportionate pyrotechnic apparatus and failed special effects… No! It also gives us a magnificent spatial machinery.

Megaforce est un film d’action américain réalisé en 1982 par Hal Needham. Il s’agit d’un authentique nanar chroniqué sur Nanarland. Et en allant au Gran Lux, à Saint-Étienne, pour sa session de visionnage n°34 découvrir ce film où, pour faire simple, une armée de motos volantes (Megaforce, une armée fantôme de soldats d’élite aux armes très perfectionnées) affronte une armée de tanks (celle de Duke Guerera)…, je n’avais pas imaginé en revenir avec du travail pour (e)space & fiction. Mais force est de constater que les 20 millions de dollars estimés de budget (somme record à l’époque) n’ont pas tous été dilapidés dans les dispositifs pyrotechniques démesurés et les effets spéciaux ratés… Non ! Ils ont également permis de nous montrer un magnifique dispositif spatial.
Read more / Lire la suite

Non ho sonno / Le sang des innocents / Sleepless – Argento

24 avril 2015 Laisser un commentaire
Police captain Moretti's map / La carte du Commissaire Moretti

Police captain Moretti’s map / La carte du Commissaire Moretti

Non ho sonno (Sleepless) is  a 2001 Italian  giallo film directed by Dario Argento. Seventeen years ago, in Turin, Italia, Giacomo’s mother  was murdered. The alleged murderer was found dead and  the investigation was closed. Unfortunately, a serial killer sows again terror in a same way, leaving small paper animal figurine by the side of bodies. Police captain Ulysse Moretti (Max von Sydow), formerly in charge of the investigation, is back in action, with the help of Giacomo. We are here interested in the spatial machinery used by Moretti to lead its investigation.

Non ho sonno (Le sang des innocents) est un film, un giallo, italien réalisé en 2001 par Dario Argento. Il y a 17 ans, à Turin, la mère de Giacomo a été assassinée. Le meurtrier présumé ayant été retrouvé mort, l’affaire a été classée. Malheureusement, un tueur en série sème de nouveau la terreur de manière identique, assassinant froidement des jeunes femmes et abandonnant une silhouette animale en papier à côté de leur cadavre. Le commissaire Ulysse Moretti (Max von Sydow), autrefois chargé de l’enquête, reprend du service, aidé par Giacomo.  S’il ne s’agit pas du meilleur film de Dario Argento, il nous intéresse par le dispositif spatial utilisé par le Commissaire pour mener à bien son enquête.
Read more / Lire la suite

Paname Urbex : lieux de tournages à Paris / filming locations in Paris

12 avril 2015 1 commentaire

Since 2013, the Facebook community Paname Urbex makes an inventory of filming locations in Paris, France. Actuals photographs and movies screenshots are matched up, often superimposed. This work is extended to albums covers, in particular those of the French singer Renaud.

Note in USA Delta Bravo Urban Exploration Team have the same goal.

Depuis 2013, la communauté Facebook Paname Urbex a entrepris un travail de recensement des lieux de tournages à Paris. Bien plus qu’un simple inventaire, elle s’astreint à mettre en correspondance des photographies actuelles prises par ces membres  et des copies d’écran des œuvres, poussant souvent les détail jusqu’à les superposer. A noter que ce travail est élargi au pochette de disques, notamment celles du chanteur Renaud.

Noter qu’aux USA, le Delta Bravo Urban Exploration Team mène le même combat.

La Place de ma Mob ! Renaud, album Laisse Béton, 1977. 18 avenue du Maine, 75015 Paris. (Source : Paname urbex)

La Place de ma Mob ! Renaud, album Laisse Béton, 1977. 18 avenue du Maine, 75015 Paris (Source : Paname urbex)

Le Clan des Siciliens (Verneuil, 1969). Rue Bellini, 92800 Puteaux (Source Paname urbex)

Le Clan des Siciliens (Verneuil, 1969). Rue Bellini, 92800 Puteaux (Source Paname urbex)

Manhattan (Woody Allen 1979) Sutton Place, NYC (Source : Delta Bravo Urban Exploration Team)

Manhattan (Woody Allen 1979) Sutton Place, NYC (Source : Delta Bravo Urban Exploration Team)

La Classe américaine : Le Grand Détournement… cartographique – Hazanavicius et Mézerette

La Classe américaine (American Class) also known as  Le Grand Détournement is a 1993 French television film directed by Michel Hazanavicius (The Artist) and Dominique Mézerette. It is exclusively made of excerpts of old Warner’s movies (plus one extract of the French TV series Maigret). All of them are combined and dubbed with new lines. The result is an entirely new parodic and funny movie. The first détournement in the movie is … a map.

La Classe américaine : Le Grand Détournement (1993) est un téléfilm français de Michel Hazanavicius (The Artist) et Dominique Mézerette diffusé sur Canal+. Il est composé d’extraits de films de Warner Bros réalisés entre 1952 et 1980, avec un soupçon de la série télévisée Maigret (un seul extrait). Les doublages farfelus et un montage déjanté en font un film entièrement nouveau. Et le tout premier détournement du film… est une carte.

Read more / Lire la suite

Le premier SIG du cinéma ? Le Mystère Andromède / First GIS in Cinema ? The Andromeda Strain

20 février 2015 3 commentaires
Wildfire's 3D model / Modélisation 3D de Wildfire

Wildfire’s 3D model / Modélisation 3D de Wildfire

 The Andromeda Strain is a 1971 American science-fiction film directed by Robert Wise and based on the novel The Andromeda Strain published in 1969 by Michael Crichton. It tells the story of a four-day major American scientific crisis, in a very structured way. Many and various spatial machineries support the narration :  split screen, text overlay; maps, animated maps, a 3D plan model, and even a GIS ! So, this movie has to take place in our collection.

Le Mystère Andromède est un film de science-fiction américain réalisé par Robert Wise, sorti en 1971, et basé sur une nouvelle de Michael Crichton. L’histoire relate, de façon très structurée, les événements d’une crise scientifique aux USA. De nombreux dispositifs spatiaux, de natures variées, sont utiliser, notamment pour appuyer la narration : split screen, incrustation, cartes, cartes animées, représentation 3D et même SIG ! De fait, ce film se devait de prendre place dans notre collection.

Read more / Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 630 autres abonnés