Spectre (James Bond) : matérialisation de la parade de la Fête des morts à Mexico

On sait que des personnages fictifs ou des éléments de fiction peuvent se matérialiser dans la réalité, sous de multiples formes : plaques, statues, etc. Le phénomène concerne aussi des éléments plus éphémères, tels que des célébrations ou des événements. Un exemple très récent est le défilé de la Fête des Morts à Mexico, invention du dernier James Bond matérialisée cette année en chair et en os – enfin plutôt en os – dans les rues de la capitale mexicaine.

Fictitious characters or other elements of fiction can materialize in many forms : plates in the streets, statues, etc. The phenomenon also concerns more ephemeral objects, such as celebrations or events. A very recent example is the parade organized in Mexico during the Day of the Deads, pure invention of the last James Bond film and materialized this year « in the flesh ».

English Français Reference

Français

Les préparatifs du film, place Manuel Tolsa, dans le centre historique de Mexico

Spectre (Sam Mendes) débute par une impressionnante (et très coûteuse) scène tournée durant la parade de la fameuse Fête des Morts sur la place Manuel Tolsa à Mexico. Or ce défilé a été inventé par les scénaristes du film. Les 1er et 2 novembre, les mexicains traditionnellement ne défilent pas.  Selon une croyance populaire très ancienne, c’est le moment où les âmes des morts reviennent visiter leur famille sur terre. On dresse à l’intérieur des maisons des autels décorés portant la photographie du défunt auprès desquels on dépose des offrandes : alcool, cigarettes, jouets, etc. On décore aussi les tombes et on visite les cimetières, dans lesquels il peut arriver que l’on pique-nique. Les traditions varient selon les endroits au Mexique mais il n’existait pas à Mexico de parade du jour des morts du type de celle présentée dans le film, où des milliers de personnes déguisés défilent dans une sorte de carnaval mortuaire.

Les choses ont changé en 2016 nous annoncent le Figaro et Associated Press. La mairie de Mexico a organisé le 29 octobre une procession inspirée de celle de Spectre et prévoit de la renouveler chaque année. Assez proche d’un carnaval de Rio zombie si l’on en juge par cette vidéo du Guardian ou ce reportage  la parade mobilise des chars et des marionnettes géantes en forme de squelettes et plus de mille acteurs, danseurs et acrobates. L’enquête d’AP illustre bien les raisons qui président à cette évolution. Une volonté évidente des autorités municipales de promouvoir Mexico en organisant une nouvelle festivité que le film aura déjà propulsé à un niveau de notoriété mondial, comme en témoigne la couverture par la presse internationale. Cette nouvelle parade est justifiée par l’attente qu’aurait créée le film auprès des  millions de spectateurs dans 67 pays.

Mais elle peut aussi se comprendre comme une réponse à une demande diffuse de renouvèlement des traditions dont certaines traces étaient déjà perceptibles.  Par exemple, ces dernières années il arrivait de plus en plus souvent que des enfants déguisés parcourent les rues des villes mexicaines en demandant des bonbons ou des pièces de monnaie, dans une pratique évidemment inspirée du Halloween états-unien. Des grands autels étaient aussi dressés dans les rues de certaines villes pour la Fête des morts. Des observateurs remarquent aussi que depuis le début des années 2000, des parades étaient organisées parfois avec des costumes inspirés de personnages traditionnels du folklore mexicains ou d’autres traditions plus récentes : une semaine avant le 1er novembre une marche des zombies avaient ainsi rassemblé plusieurs centaines de personnes à Mexico.

Cette matérialisation de la fiction ne s’explique donc pas seulement par une exploitation touristique d’un blockbuster à la Da Vinci Code. Elle s’inscrit dans une évolution culturelle plus profonde.   

English

Sorry, no translation yet. Ready to give a hand ? Anyway, give a look to this automatic Google translation to get an idea of the content.

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’oeuvre : Spectre
  • Author/Auteur : Sam Mendes
  • Year/Année : 2015
  • Field/Domaine : cinéma
  • Type : espionnage
  • Edition/Production : EON Productions, MGM, Columbia Pictures et Danjaq
  • Language/Langue : En
  • Geographical location/localisation géographique : #Mexico
  • Remarks/Notes :
  • Flickr Set/Album :
  • Flickr Gallery/Expo :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s