Exposition Gus Van Sant à la Cinémathèque française : le plan d’un éléphant/Gus Van Sant exhibition at the Cinémathèque française : the plan of an elephant

ExpositionDu 13 avril au 31 juillet 2016 la Cinémathèque française, en coproduction avec le Museo Nazionale del Cinema à Turin, le Musée de l’Elysée et la Cinémathèque suisse à Lausanne, a présenté une exposition sur le réalisateur Gus Van Sant et proposé la projection de plusieurs de ses films. Lors de la sortie de son film Elephant (inspiré de la tuerie survenue en 1999 au lycée Columbine dans l’état du Colorado aux Etats-Unis), Gus Van Sant a accordé une interview publiée dans le journal Libération le 22 octobre 2003. A cette occasion, il a réalisé sur papier au feutre et stylo-bille un plan du lycée dans lequel fut tourné le film. Ce dessin a rejoint les collections de la Cinémathèque française en décembre 2013.

From 13 April to 31 July 2016 the Cinémathèque française, in coproduction with the Museo Nazionale del Cinema in Turin, the Musée de l’Elysée and the Cinémathèque suisse in Lausanne, presented an exhibition on filmmaker Gus Van Sant and proposed the projection several of his films. Upon the release of his film Elephant (inspired by the deadly shootings at Columbine High School in 1999 in the state of Colorado in the United States), Gus Van Sant has granted an interview published in Libération newspaper on 22 October 2003. At that occasion, he made on paper with felt pen and ballpoint pen, a plan of the school in which the film was shot. This drawing has joined the Cinémathèque frnaçaise collections in December 2013.

 

English Français

English

Sorry, no translation yet. Ready to give a hand ? Anyway, give a look to this automatic Google translation to get an idea of the content.

Français

Le dessin produit par Gus Van Sant lors de son interview avec le journal Libération est présenté sur le site de la Cinémathèque française.

Dessin de Gus Van Sant

Dessin de Gus Van Sant (Copyright Gus Van Sant, droits réservés)

Dans ce dessin, le réalisateur présente le plan du lycée dans lequel a lieu le film. On peut y lire les indications manuscrites des principaux lieux du lycée. Le parcours suivi par chacun des principaux personnages lors de la fusillade est représenté avec une couleur différente. Une croix indique l’endroit où ont été abattus les deux adolescents auteurs de la fusillade. Le seul dont le parcours se poursuit par une flèche vers l’extérieur du plan est le tracé de John (en vert), le seul à s’en être sorti vivant.

Le réalisateur a commenté son dessin en ces termes « L’idée était de partir de l’objectivité du fait divers, c’est-à-dire des emplacements de chacun lors de la tuerie, de leurs mouvements en fonction de leurs activités du jour, puis de rendre cela par des trajets filmés qui se croisent et se recroisent. »

A la fin de son explication, le réalisateur a signé son dessin : on peut voir que celui-ci correspond au profil schématisé d’un éléphant… d’où le titre du film.

Elephant a reçu la Palme d’or au Festival de Cannes 2003 ainsi que le Prix de la mise en scène.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s