House of Cards, un cas d’épure cartographique

HouseofcardsS2ep102Un point clignotant sur une carte et se déplaçant à l’écran pour signaler qu’un individu est pisté à son insu est devenu un plan cliché des séries policières ou d’espionnage. Dans le plan final très court de l’épisode 10 de la saison 2, la série House of Card  renouvèle la figure d’une manière originale.

A  moving dot flashing on a map to signal that a person is tracked has become a cliche of  crime and mystery TV series. With the short final plan of the 10th episode of the second season, House of Card proposes something new and original.

English Français Reference

English

Sorry, no translation yet. Ready to give a hand ? Anyway, give a look to this automatic Google translation to get an idea of the content.

Français

HouseofcardsS2ep101HousOfCards2HousOfCards3HouseofcardsS2ep103L’épisode réalisé par Robin Wright, l’actrice qui joue Claire Underwood, dévoile un dispositif de surveillance à distance assez classique, mais renouvèle sa mise en scène en poussant plus loin les expérimentations  quasi abstraites de 24.

Un point clignotant sur l’écran de l’ordinateur indique que le personnage est tracé en permanence. Il est d’abord filmé frontalement, en alternance avec des plans montrant les personnages concernés (mais pas la cible). Puis après un gros plan sur un doigt frappant le clavier pour augmenter le son de l’ordinateur, la caméra a soudain pivoté et filme maintenant l’écran de manière rasante et rapprochée, loin de la projection zénithale cartographique.

Le point mobile se rapproche maintenant de nous à grande vitesse sur fond de musique heavy-metal, comme si nous étions devenus la cible d’un projectile. Il grossit rapidement le long de la route qui semble onduler, déformée par cette vue très oblique. Le signal sonore qui rythme la pulsation couvre peu à peu la musique tandis que le point violet grandit inexorablement. Dans un effet dramatique réussi, le point finit par occuper tout le champ avant un fondu au noir qui précède le générique de fin, comme s’il emportait la série dans le néant (voir la vidéo ci-dessous).

La construction narrative est parfaitement symétrique. L’affichage du signal GPS était apparu dès les premiers plans de l’épisode sur une carte de Washington DC. Celle-ci peut être vue comme le double cartographique du générique de la série qui parcourt en vues time-lapse une capitale américaine désertée par ses habitants, hormis les feux des voitures parcourant les rues en accéléré.

 

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’œuvre: House of Cards
  • Author/Auteur : Beau Willimon
  • Year/Année : 2013-
  • Field/Domaine : TV Series
  • Type : Politics
  • Edition/Production : Netflix
  • Language/Langue : en
  • Geographical location/localisation géographique : #Washington
  • Remarks/Notes:
    • Machinery/Dispositif : animated maps, GNSS
    • Location in work/localisation dans l’œ’œuvre : Saison 2, Episode 10
    • Geographical location/localisation géographique :
    • Remarks/Notes :

Une réflexion sur “House of Cards, un cas d’épure cartographique

  1. Pingback: House of Cards, un cas d’épure car...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s