The « Plan » of the Book /Le « plan » du livre. La cache (Boltanski)

Un  joli et original géodispositif graphique accompagne le texte de La cache, le roman de Christophe Boltanski.

We find a beautiful and original spatial machinery in La cache, Christophe Boltanski’s novel.

English Français Reference

English

Sorry, no translation yet. Ready to give a hand ? Anyway, give a look to this automatic Google translation to get an idea of the content.

Français

Un dispositif spatial non encore documenté dans  espace & fiction est celui qui gouverne l’organisation même du livre, quand le plan de l’ouvrage ou le découpage en chapitres adopte un itinéraire ou un plan géographique.

polycavalier

Polygraphie du cavalier (Perec, la vie mode d’emploi)

La référence ultime  est bien sûr La vie mode d’emploi  de Georges Perec. Celui-ci cherche à parcourir de manière systématique et dans un ordre arbitraire tous les lieux de l’immeuble haussmannien où vivent les protagonistes du roman. Perec utilise pour cela une forme de carré latin d’ordre 10, qu’il mis au point par tâtonnements et qui permet de parcourir  l’ensemble des locaux sans jamais repasser par l’un d’entre eux selon un cheminement proche du cavalier aux échecs.  Il consacre un chapitre à chacun, en se donnant pour rédiger son texte un  ensemble de contraintes selon un très précis « cahier des charges ».

Moins mathématique et oulipienne est la solution adoptée par Jean-Christophe Boltanski dans son beau roman La cache (prix Femina 2015). Il s’agit cette fois de parcourir un appartement parisien, celui de la rue oú vécut la famille de l’auteur depuis 1935. Famille atypique, puisque l’arrière grand-mère et la grand-mère de l’auteur furent des écrivaines un peu oubliées et les oncles un sociologue et un artistes tous les deux aujourd’hui reconnus.

LacachePour nous décrire la vie de cette famille fusionnelle et décalée, Boltanski dédie un chapitre à chaque pièce de l’appartement. Chaque chapitre s’ouvre par un plan en incipit sur lequel s’ajoute la pièce évoquée dans le chapitre en question. L’auteur finit par dresser le plan exhaustif des deux étages de cet hôtel particulier à l’architecture de guingois et compliquée et inséparable de la famille atypique qui l’occupa pendant plusieurs décennies. Le plan est bien sûr un peu crypté, comme le lecteur en prendra progressivement conscience.

Il existe certainement d’autres œuvres dont la structure est calquée sur un plan, une carte ou un disponible géographique. Si l’une vous vient à l’esprit, n’hésitez pas à la mentionner en commentaire.

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’œœuvre: La cache
  • Author/Auteur : Christophe Boltanski
  • Year/Année : 2015
  • Field/Domaine : Littérature
  • Type : Roman
  • Edition/Production : Stock
  • Language/Langue : fr
  • Geographical location/localisation géographique : #Paris
  • Remarks/Notes:
    • Machinery/Dispositif : plan
    • Location in work/localisation dans l’œivre : avant chaque chapitre

Une réflexion sur “The « Plan » of the Book /Le « plan » du livre. La cache (Boltanski)

  1. Pingback: The « Plan » of the Book ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s