Megaforce – Needham

Megaforce - Digital table

Megaforce – Digital table

Megaforce is a 1982 american action film directed by Hal Needham. It is a real nanar, French expression for saying that a movie is so bad that it becomes rare.  To make the pitch simple, it is the story of flying bikes (Megaforce, « a phantom army of super elite fighting men whose weapons are the most powerful science can devise ») fighting with tanks (Guerera’s army)… And we observe that the estimated budget of 20 millions dollars  (1982 record 1982) was not completely wasted in disproportionate pyrotechnic apparatus and failed special effects… No! It also gives us a magnificent spatial machinery.

Megaforce est un film d’action américain réalisé en 1982 par Hal Needham. Il s’agit d’un authentique nanar chroniqué sur Nanarland. Et en allant au Gran Lux, à Saint-Étienne, pour sa session de visionnage n°34 découvrir ce film où, pour faire simple, une armée de motos volantes (Megaforce, une armée fantôme de soldats d’élite aux armes très perfectionnées) affronte une armée de tanks (celle de Duke Guerera)…, je n’avais pas imaginé en revenir avec du travail pour (e)space & fiction. Mais force est de constater que les 20 millions de dollars estimés de budget (somme record à l’époque) n’ont pas tous été dilapidés dans les dispositifs pyrotechniques démesurés et les effets spéciaux ratés… Non ! Ils ont également permis de nous montrer un magnifique dispositif spatial.

English Français Reference

English

First, before writing about this spatial machinery, note that the Megaforce’s base control room (12th, 24th, 55th, 70th minute) provides some numeric maps and plans and several satellite images.

Megaforce - Eagle base

Megaforce – Eagle base

But it’s just a detail compared to the impressive digital table (29th minute) used by Commander Ace Hunter to expose his battle plan (literally) named Operation Hook, Line and Sinker, perfectly timed in three acts. It materializes on the table where different elements are represented: contour lines (figuring the terrain), constructions, channels of communication. As Hunter explains his strategy, the map livens up.

Not only positions and  movements of the various forces appear (enemies in green, Megaforce in red), but also important points such as explosions of ammos and fuel depots.

More, the map shows that Guerera’s army will be geolocated by Megaforce’s base and its speed and moves transmitted via a TACcom (a communication vehicle) to enable synchronization between Megaforce’s movements and Guerera’s movements, and the interception of Guerera’s army in a specific place.

Megaforce - Digital table (detail)

Megaforce – Digital table (detail)

Moreover, Hunter consults a computer map showing enemy’s location (71st minute).

Note that theaction takes place in the Republic of Sardun and Gamibia, two fictional countries.

Finally, be warned: Megaforce was nominated 3 times for the 1983 Razzie Awards (worst picture, worst director and worst supporting actor). But It remains a cult movie for many people …

Français

Avant de décrire ce dernier, notez que la salle de contrôle de la base de Megaforce (12e, 24e, 55e, 70e minute) est équipée de quelques cartes et plans  informatiques ainsi que d’image satellites.

Mais cela n’est qu’un détail par rapport à la magnifique table numérique (29ième minute) utilisée par le commandant Ace Hunter pour exposer son plan (littéralement) de bataille, qu’il baptise Operation Hook, Line and Sinker, parfaitement minuté en trois actes. Ce dernier se matérialise sur la table où différents éléments sont figurés : les isohypses (donnant une impression de relief), le bâti, les voies de communication. Au fur et à mesure que Hunter expose sa stratégie, la carte s’anime.

Y apparaissent la position des différentes forces en présence, leurs déplacements (les forces ennemies étant représentées en verts et Megaforce en rouge), mais également les événements clefs tels que l’explosion d’un dépôt de munitions et de carburant.

Megaforce - Map

Megaforce – Map

De plus, le plan prévoit que l’armée de Guerera soit géolocalisée par la base et que sa vitesse et ses déplacements soient transmis via un TACCOM (un véhicule de communication) pour permettre la synchronisation des déplacement et l’interception de l’armée de de Guerera en un lieu précis.

D’ailleurs, Hunter consulte une carte informatique montrant la position de l’armée ennemie (71e minute).

Enfin, notez que l’action se passe dans la République de Sardun et en Gamibie, deux Etats fictionnels.

Soyez avertis : Megaforce a été nominé 3 fois aux Razzie awards 1983 (pire film, pire réalisateur et pire second rôle masculin). Il n’en demeure pas moins un film culte par beaucoup …


Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’œuvre : Megaforce
  • Author/Auteur : Hal Needham
  • Year/Année : 1982
  • Field/Domaine : Cinema
  • Type : Action, nanar
  • Edition/Production : Andre Morgan, Albert S. Ruddy (producers)
  • Language/Langue : En
  • Geographical location/localisation géographique : #Republic of Sardun, #Gamibia
  • Remarks/Notes:
    • Machinery/Dispositif : Map
    • Location in work/localisation dans l’œuvre : 29th
    • Geographical location/localisation géographique : #Gamibia
    • Remarks/Notes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s