Breaking Bad : The Attack of the Giant Pizza / L’attaque de la pizza géante

pizza-breaking-badThe scene where Walter White throws a pizza on the roof of his house in Breaking Bad is one of the cult moment of the TV Series.It has recently become an interesting materialisation of fiction (see below).

Le lancer de pizza sur le toit de sa maison par Walter White dans Breaking Bad est une scène culte des amateurs de la série. C’est devenu récemment une jolie matérialisation de la fiction, sur laquelle nous revenons en détail ci-après.

English Français Reference

English

Sorry, no translation yet. Ready to give a hand ? Anyway, give a look to this automatic Google translation to get an idea of the content.

Français

Dans l’épisode 2 de la saison 3 de Breaking Bad, Walter White, prof de chimie devenu trafiquant de drogue, jette dans un mouvement de colère la pizza gigantesque qu’il vient d’acheter. Celle-ci vient se poser sur le toit de sa maison, où elle reste une grande partie de l’épisode. La scène est une référence culte de la série.

Elle est devenue récemment une très intéressante matérialisation de la fiction, comme on les désigne ici. En effet, le lieu où ont été tournés les extérieurs du domicile de la famille White, à Albuquerque (Nouveau-Mexique), est un haut-lieu du set-jetting. La maison est une étape obligée des Breaking Bad’s Tours de la ville. Or, depuis quelque temps, certains fans trouvent amusant de rejouer la scène et de jeter « pour de vrai » une pizza sur le toit de la maison. Nous avons donc là un exemple intéressant de matérialisation de la fiction en acte. Mais ce petit drame ouvre des perspectives inattendues pour qui s’intéresse aux rapports localisés entre réalité et fiction. 

D’abord, comme on l’apprendra en regardant la vidéo ci-dessous, le lancer de pizza est réel, au sens où il ne relève pas d’un trucage. Dans ce récit filmé comme un conte épique, l’acteur Bryan Cranston, le scénariste et le réalisateur nous expliquent le caractère proprement miraculeux d’un geste qui propulse une gigantesque pizza sur le toit d’une maison à un étage. Comme le dit Gilligan, la réalité dépasserait la fiction: « c’est un de ces moment fabuleux, où tout est trop parfait pour être vrai ».

On notera qu’en produisant ce making-off au second degré millimétré, l’équipe de production a largement participé à ancrer ce moment de fiction dans la réalité. Le ton héroïque qui fait (ironiquement) de cet acte une réussite athlétique ne peut qu’encourager implicitement les fans de la série à montrer qu’ils en sont eux-aussi capables.

C’est pourquoi, quand les propriétaires, qui habitent là depuis 41 ans, finissent par en avoir assez de ce petit jeu et se plaignent à qui de droit, on peut se demander si les auteurs ne se sentent pas un peu coupables. Dans un podcast, le créateur (Gilligan) admoneste les fans de la série en leur demandant d’arrêter de jeter des pizzas sur le toit : « ce n’est ni original, ni drôle ni cool » (le podcast ci-dessous démarre quand la conversation aborde ce thème).

Mais l’objectif du dit postcast est d’abord de promouvoir la nouvelle série de Gilligan et Gould, les créateurs de Breaking Bad. Elle a pour titre Better Call Saul et donne la vedette à Saul Goodman, l’avocat véreux complice de Walter White dans Breaking Bad. Dans le podcast (4mn40), l’acteur Jonathan Banks, qui joue Mike Ehrmantraut, l’homme de main  de Saul Goodman, menace les lanceurs de pizzas : “If I catch you doing it, I will hunt you down” (si je vous prends à faire cela, je vous donne la chasse). En mettant en scène son personnage, l’acteur entretient subtilement cette confusion entre réalité et fiction …

Prévenue, la police d’Albuquerque aurait multiplié les patrouilles pour surveiller les hordes grandissantes de fanatiques de la série circulant dans le voisinage. Elle aurait même envisagé de placer une caméra de surveillance pour décourager les malveillants. Voici donc un acte réel filmé pour une fiction et mis en scène sous forme d’une autre fiction pour rappeler qu’il a été réel, dénoncé ensuite par un personnage de fiction et menacé d’être filmé pour empêcher qu’il soit réalisé à nouveau. Quoi de plus logique ? Une caméra viendrait en quelque sorte annuler le désordre qu’une autre avait créé.

A Albuquerque se déroule donc la résistance de la réalité contre l’invasion de la fiction.

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’oeuvre : Breaking Bad
  • Author/Auteur :V. Gilligan, P. Gould
  • Year/Année :2008-2013
  • Field/Domaine : TV
  • Type : Séries
  • Edition/Production : : Sony Pictures Television
  • Language/Langue : en
  • Geographical location/localisation géographique #3828 Piermont Dr NE Albuquerque, NM 87111
  • Remarks/Notes :
  • Flickr Set/Album :
  • Flickr Gallery/Expo :
  • Kind of materialization/Type de matérialisation : Action
  • Object : pizza (lancer de)
  • Character : Walter White
  • Author :
  • Location in work/localisation dans l’œuvre : Season 3, Episode 2
  • Google Maps : https://goo.gl/maps/95qSi
  • Google StreetView : https://goo.gl/maps/Z7tKo
  • Panoramio :
  • Geographical location/localisation géographique : Albuquerque, NM, USA
  • Coordinates : 35.126261, -106.536575
  • Remarks/Notes :

2 réflexions sur “Breaking Bad : The Attack of the Giant Pizza / L’attaque de la pizza géante

  1. Bonjour Thierry, je note une petite erreur, l’acteur jouant Saul Goodman n’est pas Jonathan Banks (qui joue Mike Ehrmantraut), mais Bob Odenkirk !

    • Merci Florent, j’ai fait une confusion, c’est corrigé. Cela va d’ailleurs plus encore dans le sens de ce que j’écris car c’est bien l’homme de main qui menace les fans lanceurs de pizza.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s