Exposition temporaire « Revoir Paris » de François Schuiten et Benoît Peeters à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine/ Temporary exhibition « Revoir Paris » of François Schuiten and Benoît Peeters at the Cité de l’Architecture et du Patrimoine

(Affiche de l'exposition "Revoir Paris")

(Affiche de l’exposition « Revoir Paris » © François Schuiten et Benoît Peeters)

The temporary exhibition « Revoir Paris » held on 20 November 2014 to 9 March 2015, offers the opportunity to engage a dialog between the work of François Schuiten and Benoît Peeters, cartoonists, writers and screenwriters, with the one of Jules Verne, Robida or Le Corbusier, and, on the other hand, with development projects in Paris and its outskirts since the mid-nineteenth to the early twenty-first century. Imagined and effective developments made in the Paris area intra-muros and then the Grand-Parisian space, crossed, face, compared, and weighed against each other. The public of the exhibition is invited not to oppose the fiction and reality of the Parisian area and not to see the works of Peeters and Schuiten, and those of other authors mentioned, as product of utopia but as one of the versions of possible Paris.

L’exposition temporaire « Revoir Paris » qui a lieu du 20 novembre 2014 au 09 mars 2015, offre l’occasion d’engager un dialogue entre l’œuvre François Schuiten et Benoît Peeters, auteurs de BD, écrivains et scénaristes, et celle de Jules Verne, Robida ou encore Le Corbusier, et d’autre part avec des projets d’aménagement de Paris et de sa périphérie depuis le milieu du XIXème jusqu’au début du XXIème siècle. Aménagements imaginés et effectifs dans l’espace parisien intra-muros puis de l’espace grand-parisien, sont croisés, confrontés, comparés, et mis en regard les uns avec les autres. Le public de l’exposition est ainsi invité à ne plus opposer la fiction et la réalité de l’espace parisien et à ne plus voir les œuvres de Peeters et Schuiten, et celles des autres auteurs évoqués, comme le produit de l’utopie mais comme l’une des versions des Paris possibles.

English Français

English

Sorry, no translation yet. Ready to give a hand ? Anyway, give a look to this automatic Google translation to get an idea of the content.

Français

(texte rédigé à partir des éléments du dossier de presse de l’exposition)

La bande dessinée entretient depuis longtemps des liens intimes avec l’espace de la ville et l’utopie. Mais aucune série ne lui a donné une place aussi importante que Les Cités obscures de François Schuiten et Benoît Peeters. Jouant avec les signes de la modernité d’hier – celle de Jules Verne, Robida ou Le Corbusier –, leurs albums mettent en scène une sorte de futur antérieur où les tissus urbains et les strates temporelles s’enchevêtrent. Paris y apparaît sous le nom de Pâhry, à côté de villes imaginaires comme Samaris, Urbicande et Calvani. Ici les auteurs livrent avec Revoir Paris leur regard sur les visions de Paris depuis deux siècles : des tracés d’Haussmann aux projets du Grand Paris, en passant par les utopies d’Hector Horeau et d’Auguste Perret, ou les projets de Le Corbusier ou de Jean Nouvel.

("Revoir Paris" © François Schuiten et Benoît Peeters)

(« Revoir Paris » © François Schuiten et Benoît Peeters)

Les rêves architecturaux de Schuiten s’approchent parfois des réalités les plus tangibles. Ce fut le cas en 1994 avec l’aménagement de la station de métro Arts et Métiers, considérée comme la plus étonnante du réseau parisien. Et en 2009, avec cette vision métaphorique du Grand Paris, à travers un ensemble d’illustrations présentées ici pour la première fois.
L’histoire et les métamorphoses de la ville capitale sous l’effet des grands travaux d’aménagement et de l’évolution des modes de transport, la modification de ses limites au sol, la transformation de sa perception dans les airs, sont évoquées par un dialogue entre les créations de Schuiten et Peeters  et une sélection de projets – réels, parfois non réalisés – conçus par les architectes et les urbanistes depuis le XIXe siècle. C’est un regard, une vision plus subjective, sans prétention d’exhaustivité sur les idées futuristes sur Paris, que nous livrent les scénographes.

http://www.dailymotion.com/video/x2afign_revoir-paris-francois-schuiten-et-benoit-peeters_creation

Dans cette exposition François Schuiten et Benoît Peeters, auteurs des Cités Obscures, font dialoguer leur vision futuriste de la Ville Lumière, avec une sélection de dessins d’architectes et de projets d’urbanisme conçus pour Paris depuis deux siècles. La métamorphose de Paris depuis les travaux d’Haussmann, est illustrée par des documents historiques originaux confrontés aux planches de leur dernier album Revoir Paris. Aux dessins et documents originaux s’ajoute un écran circulaire de grande dimension accueillant une projection 3D interactive, en partenariat avec l’Institut Passion for Innovation de Dassault Systèmes.

("Revoir Paris" © François Schuiten et Benoît Peeters)

(« Revoir Paris » © François Schuiten et Benoît Peeters)

L’exposition se déploie sur sept sections :
1- Métamorphoses capitales : le chantier d’Haussmann pour Paris ;
2- À la rencontre du monde : les cinq expositions universelles présentées entre 1855 et 1900 ;
3- Une métropole en mouvement : les nouvelles mobilités : du chemin de fer au métropolitain ;
4- Le regard aérien : Aéropolis et le rêve d’une ville verticale ;
5- Au-delà des enceintes : les portes de Paris et l’organisation du territoire ;
6- L’esprit de l’utopie : libérer la ville et la réinventer radicalement ;
7 – Une ville monde : le Grand Paris et au-delà.

Au cœur de l’exposition « Revoir Paris », un écran circulaire de grande taille accueille une projection 3D interactive. Les visiteurs, manipulant une table d’orientation peuvent faire évoluer les monuments de Paris qu’ils ont choisi, s’aventurant dans le passé le plus lointain comme dans un avenir hypothétique. Pour produire techniquement cette vision dans un demi-siècle et un siècle de trois sites très identifiés (Notre-Dame de Paris, la Tour Eiffel et La Défense), le scénographe a fait appel à la société Dassault Systèmes.

(Album "Revoir Paris" © François Schuiten et Benoît Peeters)

(Album « Revoir Paris » © François Schuiten et Benoît Peeters)

L’album Revoir Paris de Schuiten et Peters est largement présenté tout au long de l’exposition sous la forme de planches originales en noir et blanc et colorisées.

Schuiten et Peeters laissent exceptionnellement leurs Cités obscures de côté pour un futur ancré dans le réel, sans pour autant abandonner l’hommage appuyé aux utopistes et visionnaires de la fin du XIXe siècle dont ils se sont fait une spécialité.

(Album de François Schuiten « Des Cités obscures à la Ville lumière »)

(Album de François Schuiten « Des Cités obscures à la Ville lumière »)

Egalement présente dans l’exposition, l’ouvrage de François Schuiten sous-titré « Des Cités obscures à la Ville lumière », réunit pour la première fois les documents inédits que Paris a inspiré à l’artiste. Grands dessins en noir et blanc, peintures à l’acrylique, illustrations réalisées pour illustrer un inédit de Jules Verne, scénographies dessinées pour la station Arts et Métiers ou projets conçus pour le Grand Paris, François Schuiten nous livre tout son imaginaire, en grand format.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s