Olonne : une cité imaginaire ? / An Imaginary City ?

(Une partie du plan d’Olonne. Copyright C. Bourgois, 2010)

(Une partie du plan d’Olonne. Copyright C. Bourgois, 2010)

« Description d’Olonne » is a little book by Jean-Christophe Bailly, which was published in 1992 by Editions Christian Bourgois, and was reissued in 2010 by the same publisher. This book is the careful and sensitive description, imbued with a certain nostalgia, of an imaginary city, Olonne, located on a river estuary bottom, near the Atlantic coast. This book was born out of the plane of this imaginary city that the author has drawn a day of « idleness ». Inevitably, one cannot help but try to get in this imaginary city its loans to real cities in the French Atlantic coast. So one is strongly tempted to compare this book to those of other authors who were able to handle descriptions of places as a literary genre.

« Description d’Olonne » est un petit livre de Jean-Christophe Bailly qui est paru en 1992 aux Editions Christian Bourgois, et qui a été réédité en 2010 par ce même éditeur. Ce livre est la description minutieuse et sensible, empreinte d’une certaine nostalgie, d’une ville imaginaire, Olonne, située sur un fleuve en fond d’estuaire, non loin de la côte atlantique. Cet ouvrage est né du plan de cette ville imaginaire que l’auteur a dessiné un jour de « désœuvrement ». Inévitablement, on ne peut s’empêcher d’essayer de retrouver dans cette ville imaginaire ses emprunts à des villes réelles du littoral atlantique français. De même on est fortement tenté de rapprocher cet ouvrage de ceux d’autres auteurs qui ont su manier la description de lieux comme genre littéraire.

English Français Reference

English

Sorry, no translation yet. Ready to give a hand ? Anyway, give a look to this automatic Google translation to get an idea of the content.

Français

Docteur en philosophie, écrivain, poète et dramaturge, Christian Bourgois est actuellement professeur à l’École nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois où il enseigne l’histoire du paysage, et dont il dirige la publication Les Cahiers de l’École de Blois. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dans des genres très variés (romans, essais, etc.) qu’il fait dialoguer entre eux. « Sa pensée constitue la continuité moderne de certaines idées du romantisme allemand : l’idée d’un sens sans frontières et aux formes mouvantes, dans l’esprit de ce que Novalis appelle l’Encyclopédie.» (source Wikipedia)

"Description d'Olonne" : page de couverture. Copyright Ed. C. Bourgois

« Description d’Olonne » : page de couverture. Copyright Ed. C. Bourgois

Description d’Olonne n’appartient pas à un genre en particulier mais il emprunte à plusieurs. Situé à l’interface du roman, du récit historique autant que géographique, ou encore des mémoires, cet ouvrage présente dans le détail une ville imaginaire nommée Olonne. Bien sûr, le nom d’Olonne fait penser à la station balnéaire Les Sables d’Olonne en Vendée, mais cette ville réelle n’a rien à voir avec celle de J-C Bailly puisqu’elle se situe en bord de mer. Olonne, elle, se situe sur un fleuve d’importance la Sauve qui coule d’est en ouest et dont les principaux affluents, la Scève et la Vivienne, se jettent dans la Sauve, dans ce qui semble être le centre historique d’Olonne.

Olonne se situe au fond de l’estuaire du fleuve qui la traverse. Le littoral où le fleuve finit sa course, ne semble pas très loin, quelques kilomètres tout au plus.

Dans son ouvrage Tuiles détachées, J-C Bailly a expliqué son habitude de se lancer dans « La réalisation patiente et pouvant durer plusieurs heures de plans de villes imaginaires commencés au crayon puis terminés au feutre, jusqu’à ce que la feuille soit remplie. Des villes comme cela je crois que j’en ai dessiné des centaines et je ne vois pas bien ce qui pourrait m’empêcher d’en dessiner encore. […] Une seule fois, confie Jean-Christophe Bailly, j’ai prolongé cette activité de pure perte en un livre, et ce fut Description d’Olonne. »

Plan de Nantes de 1923 dressé par Justin Vincent (source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France)

Plan de Nantes de 1923 dressé par Justin Vincent (source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France)

A regarder dans le détail le plan et au fur et à mesure de la lecture, il est plusieurs villes françaises d’importance auxquelles on pense : Bordeaux, Rouen. Mais c’est surtout à Nantes qu’on ne peut s’empêcher de penser.

Aujourd’hui ville tournée vers l’avenir autant que vers son arrière pays, Nantes est devenue la huitième aire urbaine de France et la sixième ville la plus peuplée de France. Mais avant de devenir cette métropole régionale, Nantes fut au cours de la première moitié du XXème siècle, une ville de province qui se développa autour et grâce à la Loire comme le montrent ces deux plans datés de 1923 et 1948 où l’on peut retrouver certains aspects du plan d’Olonne.

Plan de Nantes au 1/30 000, extrait de la Géographie Universelle de Paul Vidal de La Blache et Louis Gallois, 1948

Plan de Nantes au 1/30 000, extrait de la Géographie Universelle de Paul Vidal de La Blache et Louis Gallois, 1948

Un plan du parcellaire cadastral actuel permet d’identifier encore clairement aujourd’hui les traces laissées par les anciens cours d’eau et les anciens bras de la Loire avant qu’ils ne soient canalisés.

Extrait du plan cadastral (Copyright Geoportail, 2014)

Extrait du plan cadastral (Copyright Geoportail, 2014)

Dans son livre « La forme d’une ville » paru en 1985, Julien Gracq propose sa description de Nantes, la ville de son enfance et de son adolescence où il fut pensionnaire au lycée Clemenceau entre 1921 et 1928. Œuvre atypique, La forme d’une ville dérouta nombre de lecteurs et de critiques à sa sortie. C’est aussi à ce livre de Julien Gracq qu’on pense souvent en lisant celui de J-C Bailly.

Plan du centre de Nantes : recto, verso et dos de la couverture du livre de Julien Gracq (copyright Editions José Corti, 1985)

Plan du centre de Nantes : recto, verso et dos de la couverture du livre de Julien Gracq (copyright Editions José Corti, 1985)

On peut souligner au passage que pour l’ouvrage de Julien Gracq le plan de la ville fait office de couverture du livre.
Description d’Olonne est un texte né d’une rêverie active, dirigée (..) où se manifeste l’identité structurelle de ce qui ressortit ainsi à la pure fantaisie et de ce qui relève du souvenir, l’effet de réel tenant avant tout à la précision exacte du dessin  (source Site France Culture).
A la fin de l’ouvrage, l’auteur propose une liste des noms de quelques unes des rues, des boulevards, des avenues et des places d’Olonne, qui précèdent le plan d’Olonne et sa légende. En finissant son livre presque comme un guide touristique, l’auteur cherche à faire croire au lecteur que cette cité imaginaire est aussi objectivement descriptible qu’une ville de la réalité. Ainsi, après lui avoir fourni les principaux repères de l’histoire de la ville, l’auteur semble vouloir donner au lecteur les éléments essentiels pour qu’il se repère dans sa géographie.

En 1992, Description d’Olonne a reçu le prix France Culture. A noter aussi qu’en 2011, l’auteur a reçu le prix Décembre pour son ouvrage Dépaysement. Voyages en France (éditions du Seuil).

Une partie des éléments de ce billet ont déjà été évoqués ici sur le blog Norwich.

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’œuvre: Description d’Olonne
  • Author/Auteur : Jean-Christophe Bailly
  • Year/Année : 1992 et 2010
  • Field/Domaine : Literature
  • Type : Story, novel
  • Edition/Production : Editions Christian Bourgois
  • Language/Langue : French
  • Geographical location/localisation géographique : #Imaginary city
  • Remarks/Notes:
    • Machinery/Dispositif : map of Olonne
    • Location in work/localisation dans l’œuvre :
    • Geographical location/localisation géographique :
    • Remarks/Notes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s