Immortel (ad Vitam) : les espaces d’une dictature à New-York en 2095/ New York dictatorship’s space in 2095

Affiche du film

Affiche du film

« Immortel (Ad Vitam) » is a French sci-fi movie directed in 2004 by Enki Bilal, designer of world famous comics. It is one of three films directed by Enki Bilal, all directly inspired by his works, the atmosphere that emerges and their imaginary geographies. The stories all take place in a more or less distant future, they  rely on spaces that already exist today, by adding « layers » coming straight from the imagination of the author. In Enki Bilal’s spaces, we can also recognize the influences or borrowing major works of science fiction cinema, especially those that have staged spaces of dictatorships.

« Immortel (ad Vitam) » est un film de science-fiction français réalisé en 2004 par Enki Bilal, dessinateur de bandes dessinées mondialement connu. Il s’agit de l’un des trois films réalisés par Enki Bilal, tous directement inspirés de ses œuvres, de l’atmosphère qui s’en dégage et de leurs géographies imaginaires. Les histoires ont toutes lieu dans un avenir plus ou moins lointain, elles s’appuient sur des espaces qui existent déjà aujourd’hui, en leur ajoutant des « couches » tout droit issues de l’imagination de leur auteur. Dans les espaces d’Enki Bilal, on peut aussi reconnaître les influences voire les emprunts à des œuvres majeures du cinéma de science-fiction, notamment celles qui ont mis en scène des espaces de dictatures.

English Français Reference

English

Sorry, no translation yet. Ready to give a hand ? Anyway, give a look to this automatic Google translation to get an idea of the content.

Français

L’histoire d’Immortel se déroule à New York en 2095, plus particulièrement dans le quartier de Mahattan au-dessus duquel flotte une pyramide comme le montre l’affiche du film. La ville américaine est reconnaissable dans les images réalisées l’auteur à partir des dessins de sa trilogie Nikopol La Femme piège, La Foire aux immortels, Froid équateur. A propos de ces lieux sous contrôle d’un état totalitaire, Enki Bilal a déclaré « On a surtout planté un décor de dictature médico-eugénique« . Dans cet univers, les destins des trois personnages principaux, Horus, mi-homme mi-dieu à la tête de faucon, Jill et Nikopol vont s’affronter et n’arriver à se délivrer de la fiction et rentrer dans la réalité que par l’amour qui surgira.

Image du film "Immortel"

Image du film « Immortel »

Dans la ville conçue et mise en images par Enki Bilal, les immeubles ont des hauteurs différentes qui correspondent aux différentes strates sociales et politiques de l’état imaginée. Comment ne pas penser ici à la ville de Metropolis présentée ici sur ce site et dont l’héritage dans le cinéma de science-fiction est considérable.

Image du film "Metropolis

Image du film « Metropolis

De même il est difficile, lorsque l’on voit la façon dont les véhicules se déplacent dans les villes d’Enki Bilal, de ne pas penser au film Le cinquième élément, de Luc Besson ou encore à Blade Runner de Ridley Scott, deux des films qui revendiquèrent clairement leur dette au film de Fritz Lang. Dans un entretien lors de l’exposition à la Cinémathèque française sur Metropolis, Enki Bilal, qui connaît le film  depuis son enfance, en souligna la modernité.

Image du film "Immortel"

Image du film « Immortel »

Pour les amateurs d’Enki Bilal ou pour ceux qui ne connaissent pas encore cet auteur, l’exposition Mécanhumanimal, qui a lieu actuellement au Musée des Arts et Métiers à Paris jusqu’au 5 janvier 2014, constitue une bonne introduction à l’univers de l’auteur de BD et à celui de ses films.

Afiche du film "Le Cinquième élément

Afiche du film « Le Cinquième élément

On retrouve dans cette exposition le résultat des « croisements génétiques » réalisés par Enki Bilal entre des faits, des lieux et des objets réels et ceux nés de son imagination. Enfin, il faut souligner que plusieurs des œuvres d’Enki Bilal sont présentées avec des images tactiles, un dispositif pour les personnes aveugles et mal-voyantes.

Image du film "Immortel"

Image de l’album « 32 Décembre »

En exemple, cette planche extraite de l’album 32 Décembre propose un relief, dont les contours des bâtiments dans les différents plans de l’image, sont présentées à l’aide d’une plaque en relief, accompagnée de textes en braille qui expliquent l’image et sa signification.

Image de l'album "32 Décembre" en relief et texte explicatif en braille

Image de l’album « 32 Décembre » en relief et texte explicatif en braille

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’œuvre: Immortel (Ad Vitam)
  • Author/Auteur : Enki Bilal
  • Year/Année : 2004
  • Field/Domaine : Comics, Cinema
  • Type : Adventure, science-fiction
  • Edition/Production : UDF
  • Language/Langue : French, English
  • Geographical location/localisation géographique : #New-York
  • Remarks/Notes:
    • Machinery/Dispositif : urban spaces of New-York in 2095
    • Location in work/localisation dans l’œuvre :
    • Geographical location/localisation géographique : United States
    • Remarks/Notes :

2 réflexions sur “Immortel (ad Vitam) : les espaces d’une dictature à New-York en 2095/ New York dictatorship’s space in 2095

  1. Le lecteur averti aura reconnu dans l’image légendée « Image du film « Immortel » » la première vignette de la deuxième page de l’album « Le sommeil du monstre », paru en septembre 1998. Mais du coup, pourquoi ne pas parler de cet album ?

    Difficile par ailleurs de parler des véhicules du Cinquième Élément sans parler de Jean-Claude Mézières et de son Valérian (agent spatio-temporel), auteur qui a directement contribué à l’ambiance graphique en pompant sur son album n°15, Les cercles du pouvoir, paru en mai 1994.

    • Correction , lire à la fin de la dernière phrase de mon commentaire :
      « l’ambiance graphique du film le Cinquième Élément »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s