L’univers des villes pour Jacques Demy/ The World of Cities for Jacques Demy

The exhibition « Le monde enchanté de Jacques Demy«  which takes place from April 10 to August 8, 2013 at the Cinemathèque française in Paris, offers the opportunity to see closely the world of cities of this French filmmaker, who died in 1990. Jacques Demy, close to the « Nouvelle vague« , was a producer, but also a screenwriter, songwriter, producer, actor, etc.. Collaboration with musician Michel Legrand was particularly rich in film and musical success..

L’exposition « Le monde enchanté de Jacques Demy » qui a lieu du 10 avril au 8 août 2013 à la Cinémathèque française à Paris, offre l’occasion de retrouver de près l’univers des villes de ce cinéaste français, disparu en 1990. Jacques Demy, proche de la « Nouvelle vague« , fut réalisateur, mais aussi scénariste, parolier, producteur, acteur, etc. La collaboration avec le musicien Michel Legrand fut tout particulièrement riche en succès cinématographique et musicaux.

Extrait du parcours proposé à Cherbourg sur les lieux du tournage des Parapluies de Cherbourg (Copyright 2013, Cinémathèque française)

Extrait du parcours proposé à Cherbourg sur les lieux du tournage des Parapluies de Cherbourg (Copyright 2013, Cinémathèque française)

Parmi les nombreux films de Jacques Demy, on peut souligner ceux dans lesquels l’univers des villes (Cherbourg, Rochefort, Nantes) est mis en scène : Les parapluies de Cherbourg (1964), Les Demoiselles de Rochefort (1967), Une chambre en ville (1982).

L’exposition propose sur son site internet, une page consacrée aux événements associés qui ont lieu dans ces trois villes françaises.

Un film d’Agnès Varda,  « L’univers de Jacques Demy« , réalisé en 1995, permet de découvrir de façon intime et très émouvante les liens affectifs qui  existaient entre le cinéaste et ces villes. Le nom de certaines d’entre elles (Rochefort, Cherbourg) a été repris dans les titres des films , comme une sorte d’hommage que le cinéaste a voulu rendre à ces lieux devenus mythiques pour lui… et, depuis, pour de nombreux amateurs de son univers.

Page du site internet de l'exposition sur les villes de Jacques Demy (Copyright 2013, Cinémathèque française)

Extrait du parcours proposé à Rochefort sur les lieux du tournage des Demoiselles de Rochefort (Copyright 2013, Cinémathèque française)

 PS. N’oublions pas le très beau Lola et sa vision enchantée de Nantes analysé dans ce billet.

Une réflexion sur “L’univers des villes pour Jacques Demy/ The World of Cities for Jacques Demy

  1. Intéressant de voir pourquoi il a choisi ces villes et puis l’occasion de replonger dans ses films! On comprendra mieux le lien qui unit le réalisateur aux lieux de tournage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s