La bandera – Duvivier

La_bandera_26th_minute

The Seine: A real ribbon / La Seine : un vrai ruban

La Bandera is a 1935 French drama film directed by Julien Duvivier and based a novel by Pierre Mac Orlan. On the run after having committed a murder, Pierre Gilieth (Jean Gabin) enlists in the Spanish Foreign Legion, with a police informant, Fernando Lucas (Robert Le Vigan). A great scene shows us an original spatial machinery.

La Bandera est un film de Julien Duvivier réalisé en 1935, d’après un roman de Pierre Mac Orlan. En fuite après avoir tué un homme, Pierre Gilieth (Jean Gabin) s’enrôle dans la Légion espagnole, en même temps qu’un informateur de la police, Fernando Lucas (Robert Le Vigan). Une belle scène montre un original dispositif spatial.

English Français Reference

English

At the 26th minute, Marcel Mulot (Raymond Aimos), a French tries to cure his Paris nostalgia by telling stories about his city to Spanish soldiers. It uses a model, made ​​from objects gleaned here and there:

  • Matches are used as city, streets and districts boundaries, and as people too;
  • A lace represents the Seine : « A real ribbon: the Seine, she comes, she twists and turns, she doe not leave immediately. She understands that when you belong to Paname (Paris), you have to  stay there as long as possible »
  • A matchbox represents the Butte Montmartre : « So this is the Butte, small streets that climb above the hill, beautiful girls, and the accordion … and there, a little kid called Mulot … This is me ».

And a few moments later, when Lucas takes the matchbox of the table: « and the small one… I forgot.. Rue des 3 Frères …. No ! Don’t touch the Butte, thief! »

Gilieth then asks : « Do you realize that none of them understands what you are saying? ». And Mulot replies: « But I don’t care ! It amazes them and it amuses me … »

This map/model is a pastime, but especially a means, for Mulot, far from his place, to have a taste from Paris.

Français

La_bandera_27th_minute

Don’t touch the Butte thief! / Touche pas à la butte malfaiteur !

A la 26ème minute, Marcel Mulot (Raymond Aimos),  un français, soigne sa nostalgie de Paris, en racontant sa ville aux soldats espagnols. Il utilise pour cela une maquette, fabriquée à partir d’objets glanés ça et là :

  • des allumettes servent à délimiter la ville, les rues ou quartiers, des personnes ;
  • un lacet figure la Seine : « un vrai ruban : la Seine, elle vient, elle tourne et elle repart, mais elle part pas tout de suite. Elle a compris que quand on est à Paname, il faut y rester le plus longtemps possible » ;
  • Une boîte d’allumettes représentante la butte Montmartre  : « Alors ça c’est la butte, des petites rues qui grimpent, des belles gosses et un air d’accordéon… et là, un petit môme qui s’appelle Mulot… C’est bibi ».

Et quelques instant plus tard alors que Lucas prend la boîte d’allumettes sur la table :  » et la petite, j’oubliais, rue des 3 Frères …. Non ! Touche pas à la butte, malfaiteur ! »

Gilieth demande alors à « Tu te rends compte qu’il n’y en pas un seul qui comprend ce que tu dis ? » et Mulot de répondre : « Mais ça m’est égal ! Eux, ça les épate et moi ça m’amuse… »

La carte/maquette est ici un passe-temps, mais surtout un moyen pour Mulot, loin de chez lui, de humer à nouveau l’air du pays.

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’œuvre: La Bandera
  • Author/Auteur : Julien Duvivier
  • Year/Année : 1923
  • Field/Domaine : Cinema
  • Type : Drame
  • Edition/Production : André Gargour (Producer)
  • Language/Langue : Fr
  • Geographical location/localisation géographique : #Paris #Barcelona #Maroc
  • Remarks/Notes:
    • Machinery/Dispositif : Plan
    • Location in work/localisation dans l’œuvre : 26th, 27th
    • Geographical location/localisation géographique : Barcelona
    • Remarks/Notes :

2 réflexions sur “La bandera – Duvivier

  1. Pingback: Let me guess. You’re the hot sauce ? Maps, Power and Desire in Weeds | (e)space & fiction

  2. Pingback: Candida Mandarino – Paris | Candida Mandarino

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s