Accueil > Cinema/Cinéma, Maps/Cartes, Spatial machineries/Dispositifs spatiaux > A Self-Made Hero / Un héros très discret. Audiard

A Self-Made Hero / Un héros très discret. Audiard

 A Self-Made Hero was directed by Jacques Audiard in 1996 from Jean-François Deniau’s book. It won the best screenplay award from Cannes Film Festival.

Un héros très discret a été réalisé par Jacques Audiard en 1996 d’après le roman de Jean-François Deniau. Il a obtenu le Prix du Meilleur Scénario au Festival de Cannes.

English Français Reference

English

In France at the end of World War II, Albert Dehousse (played by Mathieu Kassovitz)  invents gradually a brilliant and glorious life for himself. To imagine for himself a past of French Resistance hero, he scrutinize all the newspapers of the time , penetrates slowly the networks of old resistance fighters and build a personal journey made of numerous incidents collected from their stories.

For this purpose, he learns by heart the London underground map. At the 56th minute of the movie, we see him memorizing the Northern Line from Edgware Station to Camden Town and then reciting blindly the itinerary and the station changes in order to make a point. The topological model (different than an euclidean traditional based map) facilitates the memorization of the routes. The use of the  map is not that important in the movie but, like the newspaper articles, the books or the archives, its adds reality to the anecdote and makes them credible. He is finally appointed “lieutenant-colonel” for his action in the Resistance and goes to Baden-Baden with the French troops of occupation.

Français

En France, à la fin de la 2ème Guerre Mondiale, Albert Dehousse (interprété par Mathieu Kassovitz) s’invente petit à petit une vie brillante et glorieuse. Pour s’imaginer un passé héroïque de résistant, il épluche toute la presse de l’époque, s’introduit progressivement dans les réseaux d’anciens résistants et se construit un parcours alimenté par les multiples anecdotes recueillies.

C’est ainsi qu’il apprend par cœur la carte du métro londonien. A la 56ème minute du film, on le voit mémoriser la ligne « Northern » de la station Edgware à Camden Town puis réciter à l’aveugle l’itinéraire et les changements de stations pour appuyer son propos. La représentation non euclidienne mais topologique du métro facilite la mémorisation des parcours. L’apparition de la carte est furtive mais au même titre que les articles de journaux, les livres, ou les archives elle vient alimenter ses anecdotes pour les rendre réalistes. Il est finalement nommé lieutenant-colonel au titre de ses faits de résistance et ira à Baden-Baden avec les troupes françaises d’occupation

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’œuvre : A self made hero / Un héros très discret
  • Author/Auteur : Jacques Audiard
  • Year/Année : 1996
  • Field/Domaine : Cinema
  • Type : Comedy – Drama / Comédie – Drame
  • Edition/Production : Alicéleo / Cofimage 7 / Lumière / Studio Images 2
  • Language/Langue : Fr
  • Geographical location/localisation géographique :#Paris #Baden Baden #London
  • Remarks/Notes:
    • Machinery/Dispositif : Map / Carte
    • Location in work/localisation dans l’œuvre : 56th minute
    • Geographical location/localisation géographique : A map of London’s Subway
    • Remarks/Notes :
About these ads
  1. Pas encore de commentaire.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 277 followers