Salammbô, Flaubert, Le Kram

Gare Carthage Salammbô du TGM (Tunis-Goulette-Marsa)In Tunis, the suburban rail service TGM (Tunis-Goulette-Marsa) leads from the Tunis Marine station to the beaches of La Goulette and Mersah via the very picturesque and touristic village of Sidi Bou Said. Several stations serve the very large site of the ruins of Carthage. The first one is Carthage Salammbô, name that evokes of course the famous novel by Gustave Flaubert. An interesting example of a local materialization of fiction.

A Tunis, le train de banlieue TGM (Tunis-Goulette-Marsa) conduit de la gare de Tunis-Maritime vers les plages de la Goulette et de La Mersah via le très pittoresque et touristique village de Sidi Bou Saïd. Plusieurs stations desservent  le site très étendu des ruines de Carthage, dont la première  est Carthage-Salammbô, nom qui évoque bien entendu le célèbre roman de Gustave Flaubert. Un nouvel exemple de matérialisation locale d’une fiction.

English Français Reference

English

Gare Carthage Salammbô du TGM (Tunis-Goulette-Marsa)Salammbô is a character invented by Flaubert. She is the daughter of Hamilcar, father of the famous general Hannibal. Flaubert had actually visited Carthage in 1857 to build the framework of the novel he published in 1862. But the name of his heroine comes not from local topography. It was inspired by one of the names of the Phoenician goddess Astarte. The publication of Flaubert’s novel was a big success and  created a double controversy simultaneously  literary and historical. One very famous scene of the novel, the children  sacrifice to Moloch, struck people’s imagination when the book was published. The reality of these sacrifices is still discussed by historians,  because they are reported mainly by enemies of Carthage, especially the Romans who saw in those sacrifices the evidence that their secular rivals were barbarians.

The modern area of ​​Carthage in Le Kram seems to have taken the name of Salammbo in 1921 after the discovery of Carthage Tophet not far from the Punic ports. The Tophet is a sacred area of ​​the Phoenician civilization, both sanctuary and necropolis, where the allegedly child sacrifices took place.  I have not found any detail on the way this transformation occurred but the name of the heroine of the novel became a place name, then was used in train stations or local businesses names.

P1010392Note that on the modern map of Carthage, Salammbô, fictional character, is now located just south of Hamilcar, a real historical figure.

Français

Salammbô est un personnage inventé par Flaubert, qui serait la fille de Hamilcar, père du célèbre général Hannibal. Même si Flaubert s’est effectivement rendu à Carthage en 1857 pour reconstituer la cadre de son roman, publié en 1862, le nom de son héroïne ne vient pas de la topographie locale. Il lui aurait été inspiré par un des noms de la déesse phénicienne Astarté. Le roman de Flaubert connut dès sa publication un grand succès qu’accompagna une double polémique littéraire et historique. Le sacrifice des enfants à Moloch est une scène qui frappa les lecteurs du temps.  La réalité historique de ces sacrifices est discutée, car ils sont rapportés essentiellement par les ennemis des carthaginois, en particulier les romains qui y voyaient une preuve de la barbarie de leurs rivaux séculaires.

Le Kram, Salambo, Carthage, La Marsa et Sidi Bou SaidCe quartier moderne du Kram de Carthage aurait pris le nom de Salammbô après la découverte en 1921 dans cette zone, située non loin des ports Puniques, du Tophet de Carthage.  Le Tophet est une aire sacrée des civilisations phéniciennes, à la fois sanctuaire et nécropole, où se seraient déroulés ces sacrifices d’enfants. Je n’ai pas trouvé de détail sur la manière dont s’est produite cette matérialisation, qui a vu le nom de l’héroïne du roman s’imprimer dans la toponymie locale, puis par glissement successifs dans les noms de gare ou de commerces du voisinage.

On remarquera que sur le plan moderne de Carthage, Salammbô, personnage de fiction, se trouve maintenant située un peu au sud de Hamilcar, personnage pleinement historique.

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’oeuvre : Salammbô
  • Author/Auteur : Gustave Flaubert
  • Year/Année : 1862
  • Field/Domaine : Literature
  • Type :
  • Edition/Production :
  • Language/Langue : fr
  • Geographical location/localisation géographique : Salambo, El Kram, Tunis, Tunisia
  • Remarks/Notes :
  • Flickr Set/Album : http://www.flickr.com/photos/48835185@N03/sets/72157625604219565/
  • Flickr Galleries/Expos :   http://www.flickr.com/photos/48835185@N03/galleries/72157626123582283/
    • Kind of materialization/Type de matérialisation : Place name /Toponyme
    • Object : Character
    • Character : Salammbô
    • Author :
    • Location in work/localisation dans l’œuvre :
    • Google Maps : Quartier Salammbô à Le Kram
    • Google StreetView :
    • Panoramio :
    • Geographical location/localisation géographique : Salambo, El Kram, Tunis, Tunisia
    • Coordinates : 36.83918, 10.32023
    • Remarks/Notes :

Une réflexion sur “Salammbô, Flaubert, Le Kram

  1. Pingback: Le Café des Délices – Bruel « (e)space & fiction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s