He walked by night / Il marchait la nuit – Werker (& Mann)

Many today American TV series are very close to a B-movie from the end of the 40s, He walked by night (1948), directed by Alfred L. Werker (and Anthony Mann (uncredited)). This incredibly modern movie presents all the codes of the detective series and movies (solidarities, widowhood, systematic police track down, suspicion of murderous cop, scientific expertise!). And, of course, we find out in the movie several interesting spatial machineries.

Et si les séries américaines d’aujourd’hui devaient tout à un film noir de série B datant de la fin des années 40 ? On est en droit de se poser cette question après avoir visionné « Il Marchait la nuit » réalisé par Alfred L. Werker (et par Anthony Mann (non crédité au générique)) en 1948. On y retrouve tous les codes des séries et des films policiers (solidarités, veuvage, traque policière méthodique, suspicion du flic meurtrier… et même expertise scientifique !). Ce film est d’une incroyable modernité et n’a pas pris une ride. Et on y trouve bien sûr quelques dispositifs spatiaux intéressants dans plusieurs plans.

English Français Reference

English

Credits
Credits (title and end) show the spatialization of the story which is underlaying throughout the movie. Indeed, both are displayed on a map of the Metropolitan area of the city of Los Angeles (another example of closing credits with a Los Angeles Maps is Short Cuts de Robert Altman).

Plan du lotissement

Private housing estate plan / Plan du lotissement

Two other plans

When the murderer is finally identified and located in a private housing estate, the Police sends an agent for inspecting the area. Afterward, the police team prepares the dragnet using a cadastral map.

Unfortunately, the fugitive escapes and he finds refuge in the network of sewers. The chase  is organized by using a map of this network.

Location of action

Throughout the movie, information is given about the location of  action. For example, we learn the exact address of the first murder (5057 State Street). It is even specified that this place is located west of Santa Monica. A systematic search is organized 6,5 km around this address.

Later, we also learn that the private housing estate where the murderer lives is bounded by Fuller Avenue, Santa Monica Boulevard and Poinsettia. Before the final scene, the policemen make an appointment in the corner of Venice Boulevard and Garfield Avenue, center of the network of sewers.

Note: This movie is in public domain now and may be viewed and downloaded for free here.

Français

Génériques

Les génériques (de début et de fin) marquent la spatialisation de l’histoire qui est sous-jacente tout au long du film. En effet, tous deux s’égrènent sur fond de carte représentant l’aire métropolitaine de la ville de Los Angeles (un autre exemple de générique utilisant un plan de Los Angeles se trouve dans Short Cut de Robert Altman).

Deux autres plans

Lorsque le meurtrier est enfin identifié et localisé, un policier est envoyé en repérage dans le lotissement où il loge. Par la suite, l’interpellation est organisée dans les locaux de la police à l’aide d’un plan cadastral du même lotissement.

Malheureusement, le fugitif parvient à s’échapper et trouve refuge dans le réseau de tunnels d’évacuation de la ville. La traque s’organise grâce au plan du réseau.

Localisation de l’action

Plan du réseau de tunnel

Plan du réseau de tunnel

Tout au long du film, des informations sont distillées quant à la localisation de l’action. On connait par exemple l’adresse exacte du premier meurtre  (5057 State Street). Il est même précisé que cela se trouve à l’ouest de Santa Monica. Une fouille systématique est alors organisée dans un rayon de 6,5 km.

Plus tard, on apprend également que le lotissement où vit le meurtrier est délimité par Fuller avenue, Santa Monica Boulevard et Poinsettia. Avant la scène finale, les policiers se donnent rendez-vous au coin de Venice Boulevard  et Garfield Avenue, centre du système d’évacuation de la ville.

Remarque : ce film est tombé dans le domaine public et peut être visionné et téléchargé librement ici.

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’oeuvre: He walked by night / Il marchait la nuit
  • Author/Auteur : Alfred L. Werker and Anthony Mann (uncredited)
  • Year/Année : 1948
  • Field/Domaine : Cinema
  • Type : police procedural film noir
  • Edition : Robert T. Kane (producer)
  • Language/Langue: En
    • Machinery/Dispositif : Maps
    • Location in work/localisation dans l’œuvre :
    • Geographical location/localisation géographique : Los Angeles, USA

Une réflexion sur “He walked by night / Il marchait la nuit – Werker (& Mann)

  1. Pingback: Short cuts in Los Angeles, Altman « (e)space & fiction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s