Metropolitan tunes/Tubes métropolitains

The subway is an important part of Paris urban landscape. It inspired many French song-writers, as shown in a compilation that can be heard on Amazon. There is even a sub-genre of the metropolitan song that is based on a constraint: tell a sex story through a series of puns with the names of metro stations.

Tout le monde connaît (en France au moins) la chanson Le poinçonneur des Lilas de Serge Gainsbourg. Le métro fait partie du paysage urbain parisien et français et a beaucoup inspiré les auteurs et compositeurs de ce pays, comme en témoigne cette compilation dont les extraits peuvent être écoutés sur Amazon. Il existe même un sous-genre de la chanson métropolitaine, fondé sur une contrainte : raconter une histoire à forte connotation sexuelle au moyen de calembours avec les noms de stations de métro.

English Français Reference

English

Sorry, no translation yet. Ready to give a hand ? Anyway, give a look to this automatic Google translation to get an idea of the content.

Français

Il  existe au moins trois chansons de ce genre.  La première, L’Amour et le métro, a été écrite par Dill et Géo(!) Koger et créée en 1947 par Félix Paquet. Une transcription approximative des paroles se trouve ici. En 1992, Pierre Perret revisite le thème avec Bercy-Madeleine, dont les paroles peuvent être trouvées . Plus récemment, le groupe de « rap musette » Java a repris le flambeau en proposant une nouvelle version de la ballade parigot-métropolitaine intitulée Métro dont les paroles sont par ici.

Dans la tradition de la contrepèterie et du calembour, les paroles sont bien entendu truffées de références sexuelles, allusives et grivoises chez Dill et Koger, plus crues et directes chez Perret et Java. Dill et Koger développent une intrigue sentimentalo-matrimoniale. Perret focalise sur l’acte lui-même, strictement hétérosexuel. Java prend du champ avec une sombre histoire qui met en scène  des personnages aux orientations sexuelles variées. Alors que dans les deux premiers morceaux, la référence au métro est essentiellement une contrainte littéraire, la chanson de Java rend bien l’impression d’une pérégrination dans l’espace parisien et métropolitain. On appréciera la virtuosité langagière de Pierre Perret et peut-être même plus encore celle de Erwan Seguillon, parolier du groupe Java.

Si leur érotisme diffère, on peut s’amuser à comparer les géographies métropolitaines des trois chansons. Pour cela écoutez bien les paroles (ce n’est pas toujours facile) et rapportez-vous au remarquable plan interactif de la RATP. Et ne manquez surtout pas l’étonnant clip cartographique de Java !

(Rédigé par MD et TJ)




Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’œuvre : Amour et métro
  • Author/Auteur : Félix Paquet
  • Year/Année : 1947
  • Field/Domaine : Musique / Music
  • Type : Chanson française / French song.
  • Edition : Decca
  • Language/Langue :fr
    • Machinery/Dispositif : Metro / Tube
    • Location in work/localisation dans l’œuvre : ?
    • Geographical location/localisation géographique : Paris, France
    • Remarks/remarques : La chanson cite un grand nombre de stations de métro
  • Work Title/Titre de l’œuvre : Bercy Madeleine
  • Author/Auteur : Pierre Perret
  • Year/Année : 1999
  • Field/Domaine : Musique / Music
  • Type :Chanson française / French song.
  • Edition : Tôt Ou Tard
  • Language/Langue :fr
    • Machinery/Dispositif : Metro / Tube
    • Location in work/localisation dans l’œuvre : Piste 2 / Track 2
    • Geographical location/localisation géographique : Paris, France
    • Remarks/remarques : La chanson cite un grand nombre de stations de métro
  • Work Title/Titre de l’œuvre : Hawaï
  • Author/Auteur : Java
  • Year/Année : 2000
  • Field/Domaine : Musique / Music
  • Type : Rap-musette.
  • Edition : Strategic Marketing
  • Language/Langue :fr
    • Machinery/Dispositif : Dispositif
    • Location in work/localisation dans l’œuvre : Piste 6 / Track 6
    • Geographical location/localisation géographique : Paris, France
    • Remarks/remarques : La chanson cite un grand nombre de stations de métro

4 réflexions sur “Metropolitan tunes/Tubes métropolitains

  1. Pingback: Un bar parfait (J.-B. Pouy) « (e)space & fiction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s