Sneakers / Les experts – Robinson

Call phone tracking on computer display / Traçage de l'appel sur le moniteur

In Sneakers, a 1992 film, Robert Redford is the leader of a security expert team. We can notice 2 spatial machineries that are complete opposites  (and some other stuff, too).

Quand Robert Redford est à la tête d’une bande de « spécialistes » en sécurité, cela donne « Les experts » (à ne pas confondre avec la série !), un film sorti en 1992. On y trouve deux scènes mettant en jeu deux dispositifs spatiaux à l’opposé l’un de l’autre… et plus encore.

English Français Reference

English

Computer maps

First, a scene of the film allows us to see two beautiful examples of computer  maps during a hacking session.

Two maps during hacking session / Deux cartes durant la session de piratage

Phone call tracking

When Martin Bishop (Robert Redford) calls the N.S.A., Erwin ‘Whistler’ Emory (David Strathairn), the blind electronics specialist of the team, let bounce the phone call through nine relay stations around the world and two satellites  for not being identified. During the phone call, we can follow the trace of the call by the N.S.A., on a world computer map, station after station…

Having keen hearing !

Two members of the team redo, on a map, the route with memories of Bishop / Deux membres de l'équipe refont, sur une carte, le trajet en fonction des souvenirs de Bishop

After this profusion of technology, we can assist to an other sort of tracking… Martin is kidnapped, transported in a car trunk, detained, then released. Later, when he wants to find where he was detained, Whistler helps him to interpret what he has been able to hear when he was locked in the  trunk. The other members of the team eliminate possibilities by comparing a map with his souvenirs.

Result: The team succeeds in locating the place where he had been detained! Good ears are sometimes better than a poor GPS!

Having keen hearing ! (once again)

The hearing of “Whistler” is used for the second time… to draw up a building map. During this scene, Marty completes a map with information that « Whistler » has collected with a long reach microphone…

Mapping with hearing / Cartographier à l'oreille

Radio guidance in a ventilation ductwork

Before infiltrating the building, a member of the team is able to get the complete blueprint for the building. Later, when Marty tries to escape,  his team mate, Donald Crease (Sidney Poitier), directs him by radio through the ventilation ductwork, thanks to the map. We note that the building has a security system with map display.

Français

Quelques cartes informatiques

Tout d’abord, notons que le film nous permet d’admirer 2 magnifiques exemples de cartographie informatique durant une séance de piratage.

Tracking d’un appel téléphonique

Quand Martin Bishop (Robert Redford) appelle la N.S.A., Erwin ‘Whistler’ Emory (David Strathairn), l’aveugle spécialiste de l’électronique, fait transiter l’appel par 9 stations réparties dans le monde et deux satellites, pour ne pas être identifiés. Durant l’appel, nous pouvons suivre la tentative de localistation par la N.S.A., station après station,  sur une carte du monde affichée sur un écran d’ordinateur.

Radio-guidance / Radioguidage

Être tout ouïe !

Après cette profusion de technologie, nous assistons à une autre sorte de tracking… à l’oreille.  En effet, plus tard dans le film, Bishop est kidnappé, transporté dans un coffre de voiture, puis emprisonné, pour enfin être libéré. Ensuite, alors que Bishop souhaite retrouver le lieu de son emprisonnement, Whistler l’aide à interpréter ce qu’il a pu entendre alors qu’il était enfermé dans le coffre. Les autres membres  de l’équipe éliminent des possibilités, en étudiant une carte, en fonction de ses souvenirs.

Résultat : L’équipe arrive à localiser le lieu d’emprisonnement ! De bonnes oreilles valent parfois mieux qu’un mauvais GPS !

Être tout ouïe (encore une fois) !

L’ouïe de « Whistler » est mise une deuxième fois à contribution… pour dresser un plan de bâtiment ! Marty anote en effet un plan en fonction des information que Whisteler capte à l’aide d’une micro longue portée…

Guidage radio dans un réseau de conduits d’aération

Building's security system / Système de sécutrité de l'immeuble

Avant d’infiltrer le bâtiment, un membre de l’équipe arrive à se procurer le plan du bâtiment. Un peu plus tard, lorsque Marty cherche à fuir, il est guidé par radio, grâce au plan, dans le réseau de conduits de ventilation par son équipier Donald Crease (Sidney Poitier). On note que l’immeuble est équipé d’un système de sécurité permettant une visualisation du plan et l’organisation de la traque de l’intrus.

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’oeuvre: Sneakers
  • Author/Auteur : Phil Alden Robinson
  • Year/Année : 1992
  • Field/Domaine : Cinema
  • Type : Thriller
  • Edition : Universal Pictures
  • Language/Langue : En
  • Machinery/Dispositif : Phone call traking /
  • Location in work/localisation dans l’œuvre : One hour after beginnig /
  • Geographical location/localisation géographique : San Francisco, USA

Une réflexion sur “Sneakers / Les experts – Robinson

  1. Pingback: Invisible Target – Benny Chan « (e)space & fiction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s