The Ghost Writer – Polanski

The Ghost Writer. Trailer / Bande annonce

In  The Ghost Writer (2010), Roman Polanski creates a captivating scene by using a GPS navigation device. For more details, click on Read More. Be careful, if you have not seen the movie yet. I reveal some elements of the story.

Roman Polanski crée une scène d’anthologie au moyen d’un GPS dans son film The Ghost Writer (2010). Pour plus de détail, cliquez ci-dessous sur Lire la suite. Attention, je dévoile des éléments de l’intrigue.

English Français Reference

English

Spoiler alert !
The main character (only known in the film as The Ghost)  is the ghost writer of a British  ex-prime minister. His predecessor has died in suspicious circumstances and he finds himself in his footsteps to investigate to uncover the minister’s true past. With the help of the stored directions in dead writers’ GPS-navigated car, The Ghost is automatically led to a mysterious place where he hopes to find the solution of the mystery.

The film is entirely built on the idea that the hero is a ghost coming back on the trail of a dead man. Polanski transposes into a serious and disturbing scene the banal experience that every driver has experienced:  fighting with his GPS to impose a direction. Through the memory of the machine, the dead man guides The Ghost to the place that explains how he died. This is a beautiful thriller scene, where the map of the GPS and the voice (from beyond the grave?) are cleverly used in order to trace a metaphysic route.

This materialization as an itinerary of a successful information search  is repeated twice in the film. First, when the hero googles  a name and navigates from screen to screen until he discovers a capital information. Second, near to the end, when the message revealing the solution circulates from hand to hand during the book launching ceremony. Searching information is the basic figure of a thriller. Polanski turns on several itinerary machineries that can be considered as visual rhymes in his movie.

Français

Attention, révélations sur l’intrigue du film !
Le personnage principal uniquement connu dans le film comme the ghost (le fantôme) est le nouveau nègre (ghost writer) d’un ancien premier premier ministre britannique. Le précédent vient de mourir dans des circonstances suspectes. The ghost se retrouve sur ses traces à enquêter sur des faits troublants liés à la vie passée de son commanditaire. Grâce à l’itinéraire enregistré par le GPS de la voiture utilisé par son prédécesseur juste avant sa disparition, il est automatiquement conduit vers un lieu mystérieux qui peut lui apporter la solution du mystère.

Tout le film est construit  sur l’idée que le héros est le fantôme qui revient sur les traces d’un mort. Polanski traduit en une scène grave et inquiétante l’expérience banale et quotidienne que représente pour tout conducteur la négociation de sa direction avec son GPS. Grâce à la mémoire de la machine, le disparu guide son fantôme vers l’endroit qui explique sa mort. Belle scène de thriller, où les cartes animées du GPS et la voix (d’outre-tombe ?) sont habilement utilisés dans le montage pour tracer cet itinéraire métaphysique.

Cette scène qui matérialise sous forme d’itinéraire une quête d’information est répétée deux fois dans le film ; la première quand le héros fait une recherche Google sur Internet et navigue d’écran en écran jusqu’à un renseignement capital ; la seconde à la fin quand le message donnant la solution finale circule de main en main lors de la cérémonie de lancement du livre. La quête de l’information est la figure de base du thriller. Polanski met en marche plusieurs dispositifs d’itinéraire qui sont autant de rimes visuelles dans son film.

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’oeuvre: The Ghost Writer
  • Author/Auteur : Roman Polanski
  • Year/Année : 2010
  • Field/Domaine : Cinema
  • Type : Thriller
  • Edition :  RP Films
  • Language/Langue: En
    • Machinery/Dispositif : GPS
    • Location in work/localisation dans l’œuvre : 2/3 of the movie (not precise. Seen in theater)
    • Geographical location/localisation géographique : Martha’s Vineyard, USA# Sylt Island, Germany
    • Remarks/remarques : : The fiction is located in Martha’s VineYard but the movie was actually shot in Germany at Sylt Island

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s