Archive

Archives d’Auteur

escapethemap

18 avril 2012 3 commentaires
Source: http://www.behance.net/gallery/AMVBBDO-for-Mercedes-Escape-The-Map/3454857

Escapethemap campain

« A girl is trapped in the map and desperately needs your help to escape. Have you got what it takes to navigate her out of this dangerous photographic maze. The clock is ticking. » This is the pitch for an advertisment campain that was organized in 2011 by Mercedes around a interactive commercial produced by an English advertising company  (http://www.escapethemap.co.uk/). The structure and content of this interactive film offer an Orwellian perspective on possible abuses of the growing power that geospatial technologies have on our daily lives.

«Une femme est prisonnière d’une carte et a absolument besoin de ton aide pour s’échapper. Possèdes-tu ce qu’il faut pour l’emmener hors de ce labyrinthe dangereux ? Le temps presse.» C’est en ces termes qu’était présentée en 2011 une campagne de publicité organisée par Mercedes Benz autour d’un film interactif conçu par une agence publicitaire anglaise (http://www.escapethemap.co.uk/). La structure et le contenu de ce film publicitaire offrent une perspective orwellienne sur l’emprise croissante que les technologies géospatiales ont sur notre quotidien.

Read more / Lire la suite

Workshop – Cartography & Narratives – Zurich – June 11-13, 2012

25 novembre 2011 Laisser un commentaire

The Commission on Art & Cartography of the International Cartographic Association is organizing a workshop in Zurich in June 2012 on « cartography and narratives. » This workshop aims to bring together artists, scholars and students from cartography, geography, the humanities and the arts interested in exploring further the multiple relationships between maps and narratives. The deadline for submitting proposal is January 15th, 2012. More details here.

La commission Art et Cartographie de l’association cartographique internationale organise un atelier à Zurich en juin 2012 sur le thème « cartographie et récits ». Cet atelier s’addresse  aux artistes, universitaires et étudiants en cartographie, géographie, sciences humaines et dans les disciplines artistiques intéressés à étudier les multiples relations qui existent entre les cartes et les récits. La date limite de soumission de propositions est le 15 janvier 2012. Plus de détails ici.

Zig-Zag – A didactical fiction / Une fiction didactique – Raoul Ruiz

6 juin 2011 3 commentaires

Le territoire et la carte sont reliés par le doigt et son ombre

As clearly described in its subtitle, the movie Zig-Zag (dir. Raul Ruiz 1980) is « a didactical fiction about cartography. » This “cine-cartographic” essay navigates between the documentary and the fiction, the map and the territory, the dream and the reality. Made in the context of the art exhibit “Cartes et figures de la terre” that took place in Paris in 1980, this short surrealist movie (22 min.)  tells the story of a man named “H” caught in the worst type of nightmare – a « didactical nightmare” – which is going to take him way beyond the limits of the map and the territory.

Comme l’indique son sous titre, le court métrage de Raul Ruiz Zig-Zag (1980), est « une fiction didactique à propos de la cartographie ». Cet essai ciné-cartographique de 22 minutes navigue entre le documentaire et la fiction, entre la carte et le territoire, entre le rêve et la réalité. Réalisé dans le contexte de l’exposition “Cartes et figures de la terre” qui s’est tenue à Paris en 1980, ce film surréaliste raconte l’histoire d’un certain « H » qui se trouve pris dans le pire type des cauchemars – le « cauchemar didactique » – qui va l’entraîner bien au-delà des limites de la carte et du territoire.

 Read more / Lire la suite Lire la suite…

The Good, the Bad, and the Weird / Le bon, la brute, et le cinglé – Ji-woonKim

14 mars 2011 3 commentaires

The Good, the Bad and the Weird (dir. Ji-woon Kim, 2008) is a remake of Sergio Leone’s masterpiece The Good, The Bad, and the Ugly (1966).  Beyond the fact that both versions unfold in different locations and at different times (1860s American civil war and 1930s Mandchuria), the presence of maps in both versions leads to question in more general terms the relationships between westerns and maps.

Dans Le bon, la brute et le cinglé, le réalisateur sud coréen Ji-woon Kim (2008) revisite le chef d’oeuvre de Sergio Leone Le bon, la brute et le truand (1966). Au delà du fait que ces deux versions se situent à deux époques et à deux endroits différents (Les États-Unis de la guerre civile des années 1860 et la Manchourie des années 1930), la présence de cartes dans les deux versions nous amène à nous interroger d’une manière plus générale sur les relations cartes/westerns.

Read more / Lire la suite

Houellebecq: La carte précède le territoire / The map precedes the territory

9 décembre 2010 1 commentaire

The latest novel by Michel Houellbecq deals not only with art and society, but also with places and their representations. The title « The map and territory » can be interpreted as a synthesis of the artistic journey of the hero, Jed Martin. The international career of this visual artist starts in the 2010s through a series of photographs of Michelin maps, to end in the middle of the 21st century with a series of concrete naturalists movies dealing with nature and the territory. 25 years later Baudrillard, the map still precedes the territory both in the artistic process of Jed Martin, as well as in Houellebecq’s narrative structure.

Le dernier roman de Michel Houellbecq traite non seulement de l’art et de la société, mais aussi de l’espace et de ses représentations. Le titre « La carte et le territoire » peut être interprété comme un raccourci du parcours artistique du héros, Jed Martin. La carrière internationale de cet artiste visuel démarre en effet dans les années 2010 grâce à une série de photographies de cartes Michelin, pour se terminer au milieu du 21ème siècle avec une série de films naturalistes concrets en prise directe avec la nature et le territoire. Un quart de siècle après Baudrillard, la carte précède donc toujours le territoire aussi bien dans la démarche artistique de Jed Martin, que dans la structure narrative de Houellebecq.

 Read more / Lire la suite Lire la suite…

M (Fritz Lang 1931): Murder and Modern Mapping

31 août 2010 4 commentaires

Cinematic Map in M - Oblique Perspective

M (dir. Fritz Lang 1931) tells the story of a serial killer who preys on children in 1930s Berlin, and who is on the run from police and an organized crime syndicate. The film begins with the murder of Elsie, the eighth child to be murdered. At the crime scene police find a paper bag filled with candy crumbs which leads the detectives to search for the store that sold the killer the candy. This search is represented by a cinematic map. This map is centered on the place where the body was found. The search process is illustrated by a compass drawing circles around the neighborhood to illustrate the widening of the search. This 18 secondes animated map can be considered as a turning point in the history of modern cartography since it is both an allusion to classical cartographic techniques and one of the first “modern” maps.

M (dir. Fritz Lang 1931) raconte l’histoire d’un tueur en série d’enfants dans le Berlin des années 1930, poursuivi par la police et par le crime organisé. Le film s’ouvre sur le meurtre de la petite Elsie, la huitième enfant à être assassinée. Sur les lieux du crime, la police trouve un sac de bonbons ce qui amène les détectives à enquêter auprès des vendeurs de confiseries situés à proximité.  Cette recherche est représentée par une carte cinématique. Cette carte est centrée sur le lieu du crime. La recherche des vendeurs de confiseries est illustrée par un compas traçant des cercles de plus en plus grands autour du lieu du crime. Cette carte animée de 18 secondes peut-être considérée comme un tournant dans l’histoire de la cartographie « moderne » puisqu’elle fait allusion à la fois aux techniques de cartographie classiques, tout en anticipant plusieurs méthodes de cartographie digitale contemporaine.

Lire la suite…

End of the World

25 juin 2010 Laisser un commentaire

In animated films, ways of representing space are unlimited. Everything is possible in an animated cartoon. From the beginning of the 20th century, animated movie makers have been inventing new ways of representing space (e.g. The flying house by Winsor McCay, 1921).

Le dessin animé est un domaine dans lequel les formes de représentation de l’espace sont illimitées. Tout est possible dans un dessin animée. Depuis le début du vingtième siècle les créateurs de dessins animées se sont évertués à inventer de nouvelles formes de représentations de l’espace (ex. The flying house by Winsor McCay, 1921).

Lire la suite…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 319 autres abonnés