Accueil > Cinema/Cinéma, Literature/Littérature, Maps/Cartes, Narrative/Récit, Spatial machineries/Dispositifs spatiaux > « Le Seigneur des Anneaux » : les cartes des mondes imaginaires de Tolkien/ »The Lord of the Rings »: maps of imaginary worlds of Tolkien

« Le Seigneur des Anneaux » : les cartes des mondes imaginaires de Tolkien/ »The Lord of the Rings »: maps of imaginary worlds of Tolkien


The Lord of the Rings is the first film of a trilogy directed by Peter Jackson based on the eponymous books of JRR Tolkien. The film relies heavily on cartographic representations of imaginary worlds, among which Middle-earth, the main land where the trilogy takes place. To trace the origins of Middle-earth, we must refer to one of Tolkien’s first works, The Silmarillion, which traces back the origins and early ages of the world of Middle-earth.

Le Seigneur des Anneaux est le premier film d’une trilogie réalisée par Peter Jackson à partir de l’œuvre éponyme de J.R.R. Tolkien. Ce film fait largement appel aux représentations cartographiques de mondes imaginaires parmi lesquels la Terre du Milieu, appellation du principal pays où se déroulent les films de la trilogie. Pour remonter aux origines de la Terre du Milieu, il faut se référer à une des premières œuvres écrites par Tolkien, Le Silmarillion, qui retrace la genèse et les premiers âges de l’univers de la Terre du Milieu.

English Français Reference

English

Sorry, no translation yet. Ready to give a hand ? Anyway, give a look to this automatic Google translation to get an idea of the content.

Français

 Qui ne connaît pas ou n’a pas entendu parler de J.R.R. Tolkien, et de son œuvre majeure Le Seigneur des Anneaux ? Le réalisateur Peter Jackson en a réalisé une adaptation cinématographique entre 2001 et 2003, sous la forme d’une trilogie correspondant à chacun des trois tomes de l’œuvre écrite : Le Seigneur des Anneaux, Les Deux Tours, Le Retour du Roi.

Le Seigneur des Anneaux a remporté 11 oscars (un record !).

Difficile de parler ici de l’ensemble de cette œuvre en quelques lignes tant cette œuvre est monumentale.

J.R.R. Tolkien, né en 1892 et mort en 1973, philologue, linguiste, était professeur de linguistique à Oxford. Outre l’anglais, il parlait et enseignait de nombreuses langues anciennes et nordiques. Tolkien inventa aussi plusieurs langues et plusieurs systèmes d’écriture.
Si l’œuvre de Tolkien est considérée comme une œuvre majeure de l’histoire de la littérature du XXème siècle, l’adaptation cinématographique qu’en a faite Peter Jackson est elle aussi considérée comme un œuvre majeure du cinéma du XXIème siècle.

De nombreux ouvrages, thèses, colloques, cours et autres manifestations ont évoqué l’œuvre de Tolkien. L’influence de Tolkien sur la genèse d’œuvres littéraires ou cinématographiques est considérée comme très importante au point que Tolkien est souvent considéré comme l’un des pères du genre Heroic Fantasy, et que George Lucas se serait inspiré de lui pour La Guerre des étoiles.
Mais Tolkien inventa aussi une géographie faite d’un ensemble de terres émergées et de mers environnantes.  En réalité, c’est toute une cosmographie de mondes imaginaires qu’inventa Tolkien.

Dans une grande partie de ses écrits, l’auteur fait mention de la Terre du Milieu, qui est un monde totalement inventé par l’écrivain dont il a emprunté le nom à la mythologie scandinave. Tous les peuples de la Terre du Milieu sont reliés à une ou plusieurs langues.
La Terre du Milieu où se déroulent les films de la trilogie correspond au troisième âge de l’univers inventé par Tolkien.
Le nom de Terre du Milieu n’aurait pas été utilisé par Tolkien dans ses premiers écrits. L’auteur découvre en 1914 dans un texte en vieil anglais le nom « middangeard » qu’il traduit par Middle-earth. Tolkien considère le concept de middangeard comme un emploi particulier du mot grec οἰκουμένη (oikoumenē qui a donné l’œkoumène). Tolkien affirme que l’oikoumenē désigne « le monde habité par les hommes ». Ce n’est qu’à partir des années 30 qu’il utilise ce nom pour remplacer les noms de Grandes TerresTerres Extérieures et Terres Citérieures dont l’auteur se servait jusqu’alors dans ses récits.
Il existe de nombreuses représentations cartographiques de l’univers imaginaire des oeuvres de Tolkien.

« La Terre du Milieu désigne toutes les terres d’Arda (terme quenya ou haut-elfique désignant la Terre) situées entre les grands océans de l’ouest et de l’est » (source Wikipedia).
Par facilité, le terme est souvent utilisé pour désigner l’ensemble de l’univers créé par Tolkien, y compris les personnages ou les lieux qui ne s’y rattachent pas forcément

Le premier âge de l’univers de Tolkien, dit le Premier Âge du Soleil, est décrit dans Le Silmarillion (une œuvre éditée à titre posthume par le fils de Tolkien), et dont la carte de Beleriandmontre les terres situées à l’ouest de celles du Milieu.

Le Second Âge, assez peu évoqué dans l’Akallabêth, raconte l’histoire de l’île de Númenor et de sa chute.

Les principaux territoires du film se retrouvent dans de très nombreux produits dérivés dont les jeux vidéos adaptés de l’œuvre de Tolkien, développés par EA Games et édités par Electronic Arts.

Dans ces jeux, les cartes auxquels accèdent les joueurs dépendent du niveau atteint. Sur ce site, on peut découvrir le détail de plusieurs régions, celle de l’Eriador située à l’ouest des Monts Brumeux et celle du Rhovanion située à l’Est, avec la Moria et la Lothlorien.

(Copyright EA Games)

Peter Jackson est le producteur exécutif et réalisateur des trois films du projet Bilbo le Hobbit, qui devraient sortir sur les écrans en 2012, 2013 et 2014 et dont le budget estimé serait de 500 millions de dollars.

Reference/Référence

  • Work Title/Titre de l’œuvre: Le Seigneur des Anneaux (The Lord of the Rings)
  • Author/Auteur : J.R.R. Tolkien/P. Jackson
  • Year/Année : 1954-1955/2001-2003
  • Field/Domaine : Literature/Cinema
  • Type :  Fantastic drama and historic legends
  • Edition/Production : New Line Cinema
  • Language/Langue : English, French,…
  • Geographical location/localisation géographique : #Imaginery
  • Remarks/Notes:
    • Machinery/Dispositif : map
    • Location in work/localisation dans l’oeuvre :
    • Geographical location/localisation géographique :
    • Remarks/Notes :
About these ads
  1. 20 octobre 2013 à 16:06

    Bonjour,
    Bien qu’étant amateur d’héroic-fantasy, je n’ai pas accroché la saga de Tolkien en tant que série littéraire par contre j’ai bien aimé la première trilogie adaptée au cinéma. La longue description des hobbits dans les bouquins m’a vite barbé. Cependant, la 2° trilogie en cours de diffusion au cinéma est aussi superbe même si celle-ci n’a pas le même esprit que la première. Quant à Georges Lucas, il ne doit pas être le seul à s’être inspiré de l’univers du seigneur des anneaux.

  1. 16 mars 2014 à 15:19
  2. 2 mars 2014 à 10:12
  3. 7 janvier 2013 à 10:21

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 319 autres abonnés